Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures. Force, Sagesse et Beauté / Liberté, Égalité, Fraternité / Vérité et Justice

Saisir des mots clefs à rechercher

mardi 16 août 2022

MICHÉA - La religion du progrès | Charles Robin 6 mai 2021


Nous avons coutume d'identifier le socialisme à la gauche. Or, Michéa nous montre qu'il s'agit de deux courants bien distincts. Si le socialisme a pour objectif la défense des classes travailleuses, la gauche, elle, milite d'abord pour le progrès des libertés individuelles. Et selon Michéa, son combat prend aujourd'hui la forme d'une véritable religion. Analyse de cette conception.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire