Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures. Force, Sagesse et Beauté / Liberté, Égalité, Fraternité

Saisir des mots clefs à rechercher

vendredi 14 janvier 2022

∆∆∆ ∆∆∆ ∆∆∆ Pourquoi et comment Sapiens s’est-il imposé ? | France Culture 12 janv. 2022


Ces dernières années, l’histoire de Sapiens s’est faite plus précise. Les théories admises sur l'apparition de Sapiens sont débattues, nombre d’idées reçues battues en brèche et petit à petit, l’idée rassurante d’un Eden premier où serait subitement apparu l’homme moderne se trouve contrariée.

Le paléoanthropologue Jean-Jacques Hublin s'intéresse de près à l’apparition de Sapiens, mais aussi à la disparition de Néandertal et à d’autres groupe, comme le Dénisovien. Connu pour des découvertes majeures, notamment le plus ancien représentant connu de notre espèce au Maroc, il étudie une période durant laquelle l’homme moderne cohabitait avec d’autres Homo. Et tâche de répondre à une question : pourquoi et comment Sapiens s’est-il imposé ?

Était-il vraiment plus développé ? Ou simplement plus social ? D’ailleurs, comment doit-on le définir ? Un aspect physique, des capacités intellectuelles, la maîtrise de certaines technologies ou encore un régime alimentaire ? C’est à ces questions qu’il répond dans sa leçon inaugurale comme professeur titulaire au Collège de France “Homo sapiens, une espèce invasive”, le jeudi 13 janvier 2022.

Jean-Jacques Hublin, paléoanthropologue et directeur du département Évolution de l'homme de l'Institut Max-Planck d'anthropologie évolutionniste, était l'invité des Matins de France Culture le 11 janvier 2022.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire