Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures. Force, Sagesse et Beauté / Liberté, Égalité, Fraternité

Saisir des mots clefs à rechercher

jeudi 25 novembre 2021

Les chefs d’Etat face à la justice ( Cliquer sur l'image ) | France culture 15/11/2021

Aperçu de la Cour Suprême américaine
 à Washington D.C. le 5 novembre 2021

À retrouver dans l'émission CULTURES MONDE par Florian Delorme

TOUS LES ÉPISODES


>>> Jair Bolsonaro : une gestion criminelle du covid

Le 20 octobre, un rapport incriminait le Président Jair Bolsonaro pour "crime contre l'humanité", estimant que sur les 610 000 décès liés à la pandémie,...


>>> Blaise Compaoré, commanditaire présumé d’un crime d’Etat

L’ancien président burkinabé Blaise Compaoré est actuellement jugé pour son rôle présumé dans l’assassinat de treize personnes, dont son prédécesseur Thomas...


>>> Sebastian Piñera : ¡ basta de corrupción !

L’opposition chilienne a ouvert le procès en destitution du président Sebastian Pinera, mis en cause pour la vente d’une exploitation minière à un ami....


>>> Jacob Zuma, braquage au sommet

acob Zuma est au cœur d’un scandale politico-financier d’une ampleur inédite dans l’histoire de l'Afrique du Sud : durant ses neuf années de présidence,...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire