Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures.

Saisir des mots clefs à rechercher

dimanche 5 septembre 2021

Qui aime le peuple ? Celui qui le flatte ou celui qui l’insulte ? ( Cliquer sur l'image ) | France culture 05/10/2014

À retrouver dans l'émission LE GAI SAVOIR par Raphaël Enthoven

J’aime mieux servir les hommes à ma guise, que les gouverner à la leur…

William Shakespeare

Qu’est-ce que le peuple ? Est-ce la plèbe ou est-ce l’ensemble du corps social ? Qui aime le peuple ? Celui qui le flatte ou celui qui l’insulte ? Bienvenue dans la légende du général Coriolan, le plus grand des patriotes, sinon des patriciens, qui, pour être fidèle à lui-même, dut trahir sa patrie.

Pour obtenir le pouvoir, il faut le désirer. Mais pour être digne du pouvoir, il faut le mépriser. C’est la raison pour laquelle le pouvoir n’est jamais, sinon très rarement, exercé par la bonne personne. Celui qui a l’âme assez flatteuse et torve pour trouver son chemin parmi les courtisans est en général dépourvu de la liberté d’esprit et de l’ampleur de vue qui, seules, font les bons gouvernants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire