Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures.

Saisir des mots clefs à rechercher

mardi 21 septembre 2021

∆∆∆ ∆∆∆ ∆∆∆ Neurones : connexion en cours ( Cliquer sur l'image ) | France culture 16/09/2021

À retrouver dans l'émission LA MÉTHODE SCIENTIFIQUE par Nicolas Martin et Antoine Beauchamp

Que savait-on du cerveau au 19ème siècle ? Dans quel contexte est née la théorie neuronale ? Pourquoi l’idée du neurone a-t-elle eu du mal à s’imposer ? Comment les techniques microscopiques et les méthodes de colorations cellulaires ont permis d'observer à échelle cellulaire les tissus nerveux ?

Une querelle entre deux grands
neuroscientifiques, Cajal et Golgi,
 a fini pardonner une conception juste
de l’anatomie et du fonctionnement
du cerveau

Ils sont environ 100 milliards dans notre cerveau et malgré cette omniprésence, il a fallu attendre la fin du XIXe siècle pour que l’on puisse commencer à les observer. 

Si les neurones ont été l’objet d’une célèbre controverse scientifique,  les premières observations détaillées de ces cellules constituent le socle historique des neurosciences, domaine qui n’en finit pas de sonder les mystères de notre organe à penser.

Comment a-t-on fini par découvrir la structure neuronale et quelles conséquences majeures cette découverte a-t-elle eu sur la compréhension du cerveau ? Telles sont les connexions que nous allons tenter d’établir aujourd’hui.

Neurones : connexion en cours, c’est le programme cérébral qui est le nôtre pour l’heure qui vient, bienvenue dans “La Méthode scientifique” !

Et pour retracer ensemble cette histoire de la théorie neuronale nous avons le plaisir d’être en ligne avec Laura Bossi, neurologue, historienne des sciences au laboratoire SPHERE de l’Université de Paris. En ligne également avec nous Hervé Chneiweiss, du laboratoire Neuroscience Paris Seine et président du Comité d’éthique de l’Inserm. 

Le reportage du jour

La coloration de Golgi, développée par Camillo Golgi, est une méthode consistant à imprégner les tissus nerveux par des sels d’argent en solution, qui vont se fixer sur les axones, dendrites et corps cellulaires. Ainsi, les cellules nerveuses apparaissent en noir, sur fond clair, comme des schémas arborescents dessinés à l’encre de Chine. C’est la réaction noire, qui permettra ensuite à Cajal de poser sa théorie neuronale. Avec Jérôme Yelnik, directeur de recherche à l’Inserm, qui a longtemps utilisé cette méthode, sur des cerveaux de rats ou de primates, pour mieux comprendre la morphologie des neurones. Par Céline Loozen :

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique

Les références musicales

  • Le titre du jour : "Autumn Leaves" par Parade
  • Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy
  • Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire