Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures.

Saisir des mots clefs à rechercher

jeudi 2 septembre 2021

∆∆∆ ∆∆∆ ∆∆∆ GIEC : le climat d’après ( Cliquer sur l'image ) | France culture 01/09/2021

À retrouver dans l'émission LA MÉTHODE SCIENTIFIQUE par Antoine Beauchamp et Nicolas Martin

Comprend-t-on mieux le changement climatique depuis que le GIEC a démarré ? Que nous apprend son dernier rapport ? Quels sont les climats futurs possibles ? Comment fonctionnent les modélisations sur le climat ?

Comment modélise-t-on le climat ?

Pics de chaleur, incendies, inondations catastrophiques, cet été 2021 a été marqué par une succession d'événements climatiques extrêmes. Comme par un écho à cette série noire, la publication en août dernier du premier volet du rapport du GIEC sur l’évolution du climat a affirmé le rôle “sans équivoque” des activités humaines sur le réchauffement climatique. Si cette affirmation a eu le plus d’impact, il est important d’évoquer également les autres conclusions auxquelles sont parvenues les 233 experts et de vous expliquer les méthodes ainsi que les modèles à l’œuvre derrière ce type de synthèse colossale.

GIEC : le climat d'après. C’est le programme prédictif qui est le nôtre pour l’heure qui vient, bienvenue dans La Méthode scientifique !

Et pour parler de ce dernier rapport du GIEC, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Sophie Szopa, directrice de recherche au CEA, chimiste de l’atmosphère au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (le LSCE) à l’université Paris Saclay et co-coordinatrice de l’un des chapitres du dernier rapport du GIEC. Avec nous également Robert Vautard, directeur de recherche CNRS, directeur de l’Institut Pierre Simon Laplace et également co-coordinateur de l’un des chapitres du rapport du GIEC.

>>> Comment les scientifiques attribuent-ils les phénomènes météorologiques extrêmes au réchauffement climatique ?

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

>>> Rapport du GIEC : ce qui est irréversible, ce que l’on peut corriger, avec Christophe Cassou

>>> Gilles Ramstein, retour vers le climat

>>> Climatologie extrême : comment prévoir les catastrophes ?

>>> Comprendre le réchauffement climatique 1/12 : Recherche : préparer la vie à 2°C

Les références musicales

  • Le titre du jour : The times they are a-changin par Bob Dylan
  • Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy
  • Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire