Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures.

Saisir des mots clefs à rechercher

vendredi 17 septembre 2021

André Gide, le choix d'être soi ( Cliquer sur l'image ) | France culture 30/07/2021

>>> André Gide s'est engagé dans tous les grands remous politiques et sociétaux de son temps : l'Affaire Dreyfus, les affres du colonialisme, le communisme, l'homosexualité. Ne craignant ni scandale, ni critique, a construit une œuvre à son image, libre, émancipée des carcans.

En 1949, Jean Amrouche enregistre avec son ami André Gide une série d'entretiens. La forme de ce tête-à-tête qui prête à la réflexion tout en garantissant la plus grande liberté de ton est innovante. Elle laisse une trace encore vivante dans la réalisation radiophonique. 

André Gide se livre sur ses jeunes années. La Roque, le domaine familial où il cultive sa solitude, et Paris ou il fréquente avec son ami Pierre Louÿs les salons littéraires de José-Maria de Heredia et de Mallarmé. Il est question de littérature aussi quand il explique dans quel état d'esprit il écrit Paludes, Les nourritures terrestres ou Corydon. 

Les voyages sont dans la vie d'André Gide, le ferment de son engagement politique Sa découverte au Congo de la maltraitance et des injustices subies par les autochtones marque son adhésion enthousiaste aux théorie communiste. Plus tard, son voyage en U.R.S.S signe sa désaffection pour ce projet politique. Un désamour qui provoque le scandale mais Gide assume ses convictions. De même, la publication de Corydon, un essai sur l'homosexualité, lui vaudra la perte de nombreux amis. 

À retrouver dans l'émission À VOIX NUE

TOUS LES ÉPISODES


>>> "Je pensais que ma vie s'arrêtait là"

André Gide revient sur ses jeunes années d'après-lycée. Le château familial de La Roque, les salons littéraires parisiens, et ses premières œuvres dont...


>>> "Replonger aux sources de la littérature, de son existence même : la vie"

À l'écriture de "Paludes" succède celle des "Nourritures terrestres", marquées par la source de vie qu’est pour André Gide la littérature grecque antique. En...


>>> "Plus un auteur différait de moi plus je m’éprenais de lui"

André Gide, écrivain et un temps critique littéraire à La Revue blanche, nous parle des œuvres et des auteurs qui accompagnent sa vie. Certains, tel Paul...


>>> "J'ai épousé la théorie communiste avec enthousiasme et, je peux dire, avec aveuglement"

Un voyage au Congo et la découverte des réalités coloniales poussent André Gide à s'engager politiquement. Avec passion et exaltation, il adhère aux théories...


>>> "J'estimais qu'il était indispensable pour moi de dire des choses que j'étais le seul à pouvoir dire"

Désillusions et scandales marquent la vie d'André Gide. Désillusion politique qui le détourne du communisme et désillusion amicale due à la publication...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire