Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures.

Saisir des mots clefs à rechercher

jeudi 24 juin 2021

Philosophie de la gifle ( Cliquer sur l'image ) | France culture 21/06/2021

Le Cid, ou comment se venger d’un soufflet - La fessée, une violence tolérée ? - Le Président, une gifle, et Hobbes là ! - Le cinéma comme art de la baffe ?

À retrouver dans l'émission LES CHEMINS DE LA PHILOSOPHIE par Adèle Van Reeth

TOUS LES ÉPISODES


>>> Le Cid, ou comment se venger d’un soufflet

Pourrait-on considérer une gifle comme un rite de passage ? Est-ce au fond l’histoire du Cid de Corneille ? Celle de la construction d’un sujet, Rodrigue,...


>>> La fessée, une violence tolérée ?

La violence éducative s’est exercée en toute légitimité depuis l’Antiquité et il aura fallu attendre 2019 pour qu’une loi interdise les châtiments corporels...


>>> Le président, une gifle, et Hobbes là !

Une gifle pourrait-elle être une action politique ? Gifler le président, est-ce gifler un homme ou l'Etat ? Et pourquoi pour le philosophe Hobbes, la gifle...


>>> Le cinéma comme art de la baffe ?

Le cinéma est le lieu-même où une pensée du corps est mise en scène : que nous dit alors la gifle au cinéma ? Ou que dit-elle du cinéma ? De la relation...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire