Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures.

Saisir des mots clefs à rechercher

dimanche 23 mai 2021

La vie et la mort par temps de pandémie ( Cliquer sur l'image ) | France culture 22/05/2021

À retrouver dans l'émission LA CONVERSATION SCIENTIFIQUE par Etienne Klein

Que sont devenues la vie et la mort en ces temps de pandémie, et qu’avons-nous appris du virus ? Avec le philosophe Jean-Pierre Dupuy.

Détail du port de la croix par Jerome Bosch
(1510-1516).  Musée des Beaux-Arts de Gand. 

Un virus n’a pas d’intentionnalité, à part peut-être celle de trouver des hôtes pour se multiplier puisqu’il est incapable de le faire seul.

Contrairement à ce qu’on a pu lire et entendre ici et là, celui qui est responsable de la Covid-19 n’a donc nullement surgi dans le but de nous faire la morale, encore moins de nous châtier. Mais, à défaut de recevoir des leçons de sa part, nous pouvons, nous, en tirer quelques-unes pour notre propre compte en examinant les effets qu’il a eus sur nous et les réactions qui ont été les nôtres : qu’avons-nous appris grâce à  lui ? 

Nos analyses de la situation ont-elles toujours été à la bonne hauteur du drame ? Que sont devenues la vie et la mort en ces temps de pandémie ?

Avec le philosophe Jean-Pierre Dupuy, professeur émérite à l'École Polytechnique et professeur titulaire à l'université Stanford, auteur de La catastrophe ou la vie (Seuil, 2021), un journal de pensée sur la mort et la vie au temps de la pandémie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire