Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures.

Saisir des mots clefs à rechercher

jeudi 6 mai 2021

∆∆∆ ∆∆∆ ∆∆∆ La méritocratie en procès ( Cliquer sur l'image ) | France culture 16/11/2020

Dans cette série de chroniques, Brice Couturier propose un compte-rendu des critiques qui se sont mises à pleuvoir sur la méritocratie outre-Atlantique d'abord, puis en Europe. 

Un certain nombre d’essais mettant en cause la méritocratie sont parus, en anglais, ces derniers temps. 

Si ces critiques convergent, leurs angles d’attaque sont parfois très différents. C’est pourquoi on peut parler de tirs croisés. 

À retrouver dans l'émission LE TOUR DU MONDE DES IDÉES par Brice Couturier

TOUS LES ÉPISODES


>>> American dream. L'un des plus vieux mythes fondateurs américains a-t-il failli ?

Comme le cinéma américain ne cesse de nous le répéter, "l'American dream" a du plomb dans l’aile. Que les individus les plus méritants, repérés sur la...


>>> Renouvellement des élites : la pensée visionnaire de Michael Young

L'inventeur du terme "méritocratie" était Michael Young. Ce grand sociologue britannique, intellectuel organique du parti travailliste, avait pressenti...


>>> Quand la sélection par le diplôme favorise la reproduction sociale

Les concepteurs du principe de sélection d'une classe dirigeante sur la base de diplômes universitaires pensaient favoriser ainsi la mobilité sociale,...


>>> David Goodhart, plaidoyer contre des élites "cognitives" et "monolithiques"

En formant leurs élites au seul moyen de cursus universitaires généralistes, nos sociétés n'ont-elles pas engendré une hégémonie de "la Tête" au détriment...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire