Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures.

Saisir des mots clefs à rechercher

dimanche 28 février 2021

∆∆∆ ∆∆∆ Le silence assourdissant des économistes face au basculement du monde [Olivier Passet] | Xerfi Canal 18 févr. 2021


Depuis 30 ans, l'idée d'une vertu autorégulatrice des marchés guide l'action publique. 

Les pays avancés n'ont eu de cesse de démonter les barrières, les rigidités qui biaisent les arbitrages privés au plan micro-économique, n'octroyant aux États qu'une fonction correctrice subsidiaire. Avec l'idée que l'harmonie an plan macro-économique repose sur  l'équilibre simultané et non faussé sur les marchés de produits, du travail et du capital. [...]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire