Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures.

Saisir des mots clefs à rechercher

jeudi 21 janvier 2021

La démocratie peut-elle survivre à l’époque ? ( Cliquer sur l'image ) | France culture 20/01/2021

Masque avec l'image "vote"

À retrouver dans l'émission LA GRANDE TABLE IDÉES par Olivia Gesbert

De l'attaque du Capitole à la crise sanitaire, la démocratie peut-elle survivre à l'époque? On en parle avec Marcel Gauchet, historien et philosophe, auteur de "L'Avènement de la démocratie" (Gallimard).

Qu'est-ce que l'élection de Joe Biden, mais aussi la prise du capitole par les supporters de Donald Trump le 18 janvier 2021, nous disent de la démocratie? 

>>> Regard d'un grand penseur de nos démocraties, que nous recevions notamment pour L’Avènement de la démocratie - quatre volumes consacrés au concept et à l’Histoire de la démocratie. 

"Ce qui me frappe, c'est le caractère éruptif, réactif, désordonné, désorganisé des sociétés dans lesquels nous avançons." Marcel Gauchet

"Donald Trump a montré que la politique est un métier, et il a été l'exemple d'un amateurisme terrible." Marcel Gauchet

Philosophe contemporain et historien, l'auteur de l'ouvrage Le Désenchantement du monde. Une histoire politique de la religion (Gallimard 1985) a pensé la religion, l'école, la politique... Parmi ses autres ouvrages, il publiait en 2017 le dernier volume de la série Le nouveau Monde, sur les paradoxes du monde nouveau apparu post crise de 1970, ou encore, en 2007, La crise du libéralisme (1880-1914). Depuis 1990, il est directeur de la Collection « Le Débat-Gallimard» aux côtés de Pierre Nora, et rédacteur en chef de 1980 à 2020 de la revue « Le Débat », fondée par ce même Pierre Nora - la revue ayant cessé de paraître en septembre 2020.

Dans L'Avènement de la démocratie, Marcel Gauchet théorise l’émergence de démocratie à la conjonction de trois « vecteurs »

  • le « politique, » avec l’avènement de l’État moderne, exercice du pouvoir ne tirant plus sa légitimité de la transcendance; 
  • le « juridique », avec l’émergence des droits de l’Homme, 
  • et « l’historique », avec la sortie de la religion et l’avènement de l’économie libérale capitaliste. Une fois acquise, l’idée de démocratie s’ancrerait si profondément dans les consciences qu’un retour en arrière définitif serait de fait impossible.

Néanmoins, bien qu'invulnérable dans son concept, la démocratie serait par nature en constante instabilité; ses trois éléments constitutifs, en « perpétuelle évolution », entrent en tension les uns avec les autres. Sa pratique est donc nécessairement problématique, elle peut conduire à une paralysie de l’action, donc du devenir de la démocratie.

Ainsi, rien n’est jamais acquis et la pratique démocratique est un combat permanent à l’épreuve du réel. En outre, symptômes de maux démocratiques à la fois structurels et conjoncturels, la gestion du COVID, le populisme, l’individualisme et la profonde défiance dans l’action politique sont le révélateur des maladies dont souffre la démocratie. Leurs causes sont pour l'auteur institutionnelles et conjoncturelles : la classe politique n’était pas à la hauteur du défi révélant une conception problématique du pouvoir et de l’action publique. 

Et, face à la crise, la tentation du "comme avant" sera forte, au moins jusqu’à la crise économique qui pourrait avoir plus d’effet politique que la crise sanitaire. Le populisme, souvent pointé comme une menace pour la démocratie, serait le signe d’un besoin de démocratie, d’une défaillance de la pratique démocratique. Marcel Gauchet nous invite ainsi à sortir de l'aveuglement. 

"La démocratie n'a plus d'ennemi mais elle n'a plus de démocrates à son secours, et c'est de démocrates que la démocratie a besoin." Marcel Gauchet

Ce que la démocratie ne sait plus faire, c'est mettre en forme le processus de décision collective qui est en son centre : nous avons un problème de fonctionnement de la démocratie et pas de contestation de son principe.

"La protestation populiste peut fonctionner comme un rappel de la démocratie à ses exigences fondamentales, qui sont celles de mener une politique au delà des divisons." Marcel Gauchet

Impérieuse est alors la nécessité de poser un diagnostic. L'auteur insiste sur le besoin de savoir non seulement d’où l’on vient mais où nous en sommes avec la démocratie, de relever le défi de comprendre le présent. Avant d’espérer, mais pas trop, des évolutions et des transformations qui se feraient d’abord de l’intérieur, sur le terrain des représentations, des croyances, des systèmes de valeurs. Et de placer quelques espoirs dans l'idée que la crise du COVID pourrait jouer un rôle d’électrochoc.

Extraits sonores : 

  • Monsieur Smith au Sénat (Frank Capra, 1939)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire