Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

lundi 14 septembre 2020

Qu’est-ce que le « sentiment de vide » ? | France culture 12/09/2020

À retrouver dans l'émission LA CONVERSATION SCIENTIFIQUE par Etienne Klein

Qui n'a jamais éprouvé l'impression d'être une coquille vide, de rechercher quelque chose qui n'est pas là, de n'avoir aucun but, aucune substance? Aujourd'hui des psychothérapeutes s'appuient sur le bouddhisme pour permettre au patient de construire une perception de lui-même plus fonctionnelle.

Natt i Saint-Cloud, Nuit
à Saint-Cloud (1890)

Spleen, acédie, désœuvrement, attente sans objet, sensation d’insignifiance, absence d’affects, paralysie du sentir… 

Quelle que soit la forme qu’il prend, le sentiment de vide est souvent décrit comme une plaie qui recouvre tout d’une grisaille désagréable. Puis qui, tel un fluide, pénètre dans tous les espaces de l’âme, qui se trouvent désertés à la fois par le plaisir et le déplaisir. Un tel sentiment de vide est une expérience humaine commune : chacun d’entre nous l’éprouve de temps à autre. 

Mais il est particulièrement intense chez certaines personnes souffrant de troubles psychiques. Comment, alors, se caractérise-t-il ? et que traduit-il ? 

Avec Déborah Ducasse, psychiatre, responsable du centre de thérapies des troubles de l’humeur et émotionnels, notamment borderline, au CHU de Montpellier.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire