Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

dimanche 13 septembre 2020

Pour La Fontaine ! ( Cliquer sur l'image ! ) | France culture 12/09/2020

À retrouver dans l'émission EN FRANÇAIS DANS LE TEXTE par Olivia Gesbert

Dans un an, nous fêterons le 400e anniversaire de la naissance de Jean De La Fontaine… Plus tout jeune ! L’auteur des Fables n’a pourtant jamais cessé d’être étudié par les plus jeunes…

Jean de la Fontaine / L'ours et l'amateur des jardins
dessin de l'Imam Bakhsh Lahori (1837-1839)

Si on le connaît, c’est d’abord pour cette œuvre, Les Fables, alors même que La Fontaine a écrit tout au long de sa vie du roman, du théâtre, de la poésie. 

Aujourd’hui, qui dit Fable dit La Fontaine… Et pourtant, me croirez-vous si je vous dis qu’il n’est pas l’inventeur du genre ? A ses débuts, au contraire, il écrit en imitant ses prédécesseurs grecs et latins, Ésope et Phèdre. Il les a, depuis, largement surpassés.

Ce « chef-d’œuvre » de La Fontaine est un texte divers et surprenant, qui contient à lui seul mille facettes. Moraliste ironique, l’auteur veut faire naître du plaisir et du sourire chez son lecteur. 

L’esthétique galante domine le dix-septième siècle. Esthétique de la joie et de la séduction, c’est aussi un idéal social, étroitement lié à la société d’ancien régime : la galanterie s’épanouit dans les salons. Cette culture s’illustre par son goût du jeu et de la conversation, hissé au rang d’art… Parmi les genres littéraires qui font fureur dans les salons, que fréquente La Fontaine, la fable – ou l’apologue – occupe un rang éminent.

Quels procédés La Fontaine utilise-t-il pour nous surprendre dans ses fables ? 

Un apologue se pose très directement cette question, " Le pouvoir des fables ", c’est la quatrième fable du huitième livre du recueil, un livre parfois considéré comme le plus épicurien de tous. Fable étonnante et amusante, faite de vers mêlés, octosyllabes et alexandrins (on peut parler « d’hétérométrie »).

Autres fables analysées : " L'ours et l'amateur des jardins " / " Les deux amis " / " Les obsèques de la lionne ".

Extraits musicaux 

  • " Je t'aime encore " par Yelle - Album : " L'ère du verseau " (2020) - Label : Recreation center.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire