Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

dimanche 6 septembre 2020

La peste au temps de Justinien | France culture 05/09/2020

À retrouver dans l'émission CONCORDANCE DES TEMPS par Jean-Noël Jeanneney

Avec des résurgences pendant deux siècles, cette pandémie oubliée a provoqué à partir de 541 après J.-C. un choc démographique dramatique, bouleversé les équilibres géostratégiques du temps, jeté à bas les économies et démantelé les sociétés.

La Peste d'Asdod dit Les Philistins frappés par la peste,
 peint vers 1630-1631 par Nicolas Poussin.
Le tableau dépeint la peste de Justinien.

Parmi l’inventaire des fléaux sanitaires auquel a incité le virus ennemi que nous affrontons tous ensemble, on a beaucoup évoqué l’épidémie qui a frappé Athènes en 430 avant Jésus Christ et que Thucydide, qui l’a vécue, raconte de façon saisissante. 

On a abondamment dépeint les ravages de la Peste noire qui a parcouru l’Occident tout entier au mitan du XIVe siècle. 

On a parlé souvent des apparitions successives du choléra au XIXe. On a rappelé à nos mémoires la grippe dite espagnole qui a déployé ses terribles méfaits à la fin de la Grande guerre. 

Mais on a moins décrit ce qui fut peut-être la plus grande catastrophe qui ait jamais frappé, dans cet ordre, l’humanité. Je veux parler de la peste dite de Justinien qui, à l’époque de la gloire de Constantinople, et avec des résurgences qui se sont étalées sur deux cents ans, a provoqué un choc démographique dramatique, bouleversé les équilibres géostratégiques du temps, jeté à bas les économies et démantelé les sociétés. 

C’est ce phénomène que nous allons considérer aujourd’hui, dans toutes ses dimensions et sous la lumière de nos inquiétudes contemporaines et des questions qu’elles font surgir. En nous interrogeant aussi, chemin faisant, sur les liens avec les données climatiques du temps. 

La meilleure des guides vers ces rivages va nous être Claire Sotinel, professeure d’Histoire romaine à l’Université de Paris-Est Créteil où elle dirige le Centre de recherche en histoire européenne comparée. Elle est spécialiste de l’Antiquité tardive. Nous avions, naguère, traité ensemble de Saint-Augustin et de sa trace. Le sujet dont il s’agit ce matin ne va pas nous éloigner des questions de spiritualité. Tant il est vrai que les comportements affectifs, du côté du sacré, font partie, intrinsèquement, de cette histoire des réactions des humains devant des événements gigantesques qu’ils s’efforcent désespérément de maîtriser.  

Programmation sonore

  • Lecture d'un extrait de l'ouvrage Histoire de la guerre contre les Perse (II, 22-23) de Procope de Césarée.
  • Lecture d'une lettre d'hommage au docteur Yersin du futur maréchal Lyautey, archive de juin 1950.
  • Lecture d'un extrait de l'ouvrage Histoires. Guerres et malheurs du temps sous Justinien d'Agathias.
  • Extrait du film Le Septième Sceau d'Igmar Bergman, 1957.

Bibliographie

  • Kyle Harper, Comment l'empire romain s'est effondré. Le climat, les maladies et la chute de Rome, La Découverte, 2019.
  • Frédérique Audoin-Rouzeau, Les chemins de la peste le rat, la puce et l'homme, Tallandier, Texto, 2007.
  • Jean Vitaux, Histoire de la peste, PUF, 2010.
  • Maurice Sartre, "Byzance : L'autre grande Peste", in : L'Histoire, juillet-septembre 2018.
  • Agathias, Histoires. Guerres et malheurs du temps sous Justinien, Les Belles Lettres, 2007.
  • Claire Sotinel, Rome, la fin d'un Empire. De Caracalla à Théodoric. 212 - fin du Ve siècle, Belin, 2019.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire