Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

samedi 22 août 2020

Sciences et médias : un dialogue de sourds | France culture 05/09/2019

LA MÉTHODE SCIENTIFIQUE par Nicolas Martin

De quoi souffre la science dans les médias ? Le journalisme doit-il être remis en cause en ce qui concerne l’actualité scientifique ? Manque de visibilité ? Trop de sensationnalisme ? Manque d’éclairage sur la démarche de la recherche et le travail des chercheurs ?

Quelle place pour la science dans
les médias généralistes ?

C’est une tribune qui a fait grand bruit, en plein cœur de la torpeur estivale. Publiée mi-juillet dans plusieurs titres de la presse franchophone, la tribune No Fake Science, signée par 250 chercheurs et vulgarisateurs scientifiques, dénonçait le mauvais traitement de l’actualité scientifique dans les médias généralistes, leur reprochant sensationnalisme et biais idéologiques. 

La réponse ne se fit pas attendre, la tribune se faisant vertement critiquée pour avoir émis des opinions jugées dogmatiques sur des sujets comme le glyphosate, les OGM ou le nucléaire. 

Que tirer de cette controverse ? La science est-elle maltraitée en France par les médias ? 

Sciences et médias : un dialogue de sourds : c’est le programme apaisé qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Apaisé parce qu’à en juger les réseaux sociaux à l’annonce de cette émission, le débat est encore éruptif. Pour réfléchir ensemble calmement au traitement médiatique de l’information scientifique, dans l’apaisement et la bonne humeur, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Estelle Dumas-Mallet, chercheuse à l'institut des maladies neurodégénératives et chercheuse associée au centre Emile Durkheim de Bordeaux, Jacques Hennen, ancien rédacteur en chef du Parisien Aujourd’hui en France, et enseignant à l’ESJ Paris et Pierre-Antoine, créateur de la chaîne Un Monde Riant sur YouTube, et signataire de la tribune #NoFakeScience.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire