Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

A sa création, le Grand Orient de Belgique est exclusivement masculin, ses loges n'initient que des hommes. Les loges peuvent cependant décider d'accueillir des sœurs selon des modalités propres à ces premières.

En septembre 2009, Bertrand Fondu, alors grand maître de l'obédience déclare, en référence à une commission d'étude interne sur la mixité que les travaux des loges seront pris en compte en ce qui concerne la création de loge mixte, masculine ou féminine. La réflexion juridique du Grand Collège du Grand Orient de Belgique se clôture un mois après. La conclusion parait dans la presse et annonce une position favorable à la mixité.

Le dimanche 16 février 2020, une assemblée générale extraordinaire historique composée de tous les représentants de l’obédience vote à la majorité de 70% la modification de ses statuts et règlements. Le GOB devient une confédération formée d’une fédération masculine, d’une fédération mixte et d’une fédération féminine.

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 26 août 2020

Raison et déraison de l'économie : La manipulation du consommateur | France culture 25/03/2020

À retrouver dans l'émission ENTENDEZ-VOUS L'ÉCO ? par Tiphaine de Rocquigny

La publicité est-elle une forme de propagande comme les autres? Il convient d'abord de définir et de distinguer ces deux notions qui se sont déployées au cours du XXe siècle, suivant les évolutions tâtonnements politiques et la transformation consumériste de la société occidentale.

Publicité "Savon Cadum"

Troisième épisode de notre série sur la déraison en économie. Aujourd’hui, on s’intéresse à un outil d’influence de nos sociétés modernes : la publicité. 

Il y a tout juste 50 ans, le 1er octobre 1968, la première publicité apparaissait à la télévision française, la réclame connait alors son âge d’or en s’appuyant, notamment, sur les techniques d’Edward Bernays. 

Le publicitaire américain a théorisé au début du 20ème siècle la manipulation de l'opinion publique dans son ouvrage "Propaganda".

Alors quel est le pouvoir réel de la publicité sur les acheteurs parfois irrationnels que nous sommes ? La réclame transforme-t-elle le sujet en « fantôme obéissant du devenir » selon les mots de Michel Houellebecq ?

Références sonores

  • Normand Baillargeon à propos de "Propaganda" d’Edward Bernays
  • Le publicitaire Roger-Louis Dupuy en 1951 / "Les techniques modernes d'information de propagande et de publicité" - Chronique de l'efficience - RTF (22/01/1951)
  • Publicité pour le savon Cadum (années 1960)
  • Publicité pour la marque Apple (1997)
  • Le psycho-sociologue Bernard Cathelat : la publicité comme mauvaise conscience de notre société / "La société publicitaire" - Dialogues - France Culture (21/04/1976)
  • Selon des théories développées dans les années 1960 - 1970, quand une personne se sent contrainte de faire quelque chose, elle fait de la réactance, c'est-à-dire qu'elle résiste à l'influence. C'est évidemment très mauvais pour le publicitaire. Pour persuader, il faut que la personne se sente libre : c'est LA condition pour que le message passe. Il faut éviter les injonctions, la liberté de choix du consommateur doit toujours être mise en avant. - Odile Camus

Références musicales

  • "Publicité" / Les Missiles
  • "La colegiala" / Rodolfo y su Tipica
  • Générique : "Time is the enemy" / Quantic

Aucun commentaire:

Publier un commentaire