Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 26 août 2020

∆∆∆ Raison et déraison de l'économie : Un homo pas si œconomicus | France culture 08/10/2018

À retrouver dans l'émission ENTENDEZ-VOUS L'ÉCO ? par Tiphaine de Rocquigny

L'individu est rationnel, tel est le postulat de la théorie classique en économie. Peu à peu cependant la psychologie et les sciences cognitives ont démontré que l'irrationnel était bien plus souvent au centre de nos décisions, expériences à l'appui.

Représentations du choix

Au fondement de la théorie néo-classique, se trouve un concept bien connu : celui de l’homo œconomicus, ce consommateur rationnel dont les choix seraient guidés par la recherche de son propre intérêt.

Un modèle qui a dominé la science économique au XXème siècle et qui est aujourd’hui largement remis en cause : peut-on en effet balayer d’un revers de main l’influence de la pression sociale, de l’éducation ou encore de nos croyances lorsque l’on prend une décision ? 

Cette vision d’un acteur rationnel a-t-elle encore du sens aujourd’hui ? C’est cette interrogation qui a motivé notre choix, sensé ou insensé, de consacrer toute cette semaine à la déraison et à l’irrationalité en économie.

Et pour ouvrir cette semaine déraisonnable, on va commencer par définir et questionner ce concept d’homo œconomicus.

Références sonores :

  • Daniel Cohen, extrait de la conférence Homo-économicus ou l'addiction de l'Homme à la croissance économique, USI, 08/06/2016
  • Extrait de Las Vegas 21 de Robert Luketic, 2008
  • Extrait de 𝝅 de Darren Aronofsky, 1999
  • Lecture d'un extrait des Carnets du sous-sol de Fiodor Dostoïevski, 1864
  • Lecture d'un extrait du fragment 397 des Pensées de Pascal, 1670

Aucun commentaire:

Publier un commentaire