Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

mardi 25 août 2020

ORADOUR-SUR-GLANE, UN COMMUNIQUÉ DU GODF | Publié par Géplu HIRAM.be 24 août 2020

Le mur du centre de la mémoire d'Oradour-sur-Glane,
 sur lequel a été tagué "menteur".

Un communiqué du Grand Orient de France

Le Grand Orient de France s’indigne et déplore de voir le négationnisme resurgir en France en 2020.

Le Grand Orient de France condamne avec force l’inqualifiable acte de profanation du monument érigé à Oradour-sur-Glane à la mémoire des 642 victimes de la barbarie nazie tuées par la division SS “Das Reich” le 10 août 1944. Le 21 août dernier, les habitants d’Oradour-sur-Glane découvraient avec horreur et émotion des tags sur la stèle dédiée aux martyrs du massacre. 

Le mot village “martyr” a été barré, remplacé par village “menteur” et commenté par une inscription “A quand la vérité ? Reynouard a raison”. Ces mots sont précis et relèvent d’un acte politique militant revendiquant un soutien au négationnisme actuel.

Ces mots bafouent notre histoire, notre mémoire et insultent la République à travers ce qui constitue son unité nationale, la mémoire et la lutte contre la barbarie.

Le Grand Orient de France apporte son soutien aux habitants d’Oradour-sur-Glane, au dernier survivant de ce massacre et à toutes les victimes de la Shoah également atteintes par un tel acte.

Fait à Paris, le 24 août 2020

Aucun commentaire:

Publier un commentaire