Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

jeudi 27 août 2020

Laïcité et République : deux mots qui vont si bien ensemble | France culture 20/10/2019

À retrouver dans l'émission QUESTIONS D'ISLAM par Ghaleb Bencheikh, Franck Lilin et Sylvia Favre

Si le sujet n'est pas simple et cristallisent les passions, il faut pourtant bien l'aborder, dans le calme, le respect et la tolérance, afin d'éclairer chacun de nous sur ses droits, devoirs, libertés...

Najwa El Haïté

La laïcité de l’État n’est pas une conviction parmi d’autres. Elle n’est pas la religion de ceux qui n’ont pas de religion. 

La laïcité de l’État est la condition première grâce à laquelle toutes les convictions peuvent exister ensemble dans l’espace public. C’est un principe juridique sans épaisseur idéologique ni densité doctrinale. 

C’est « la loi qui garantit le libre exercice de la foi aussi longtemps que la foi ne prétend pas dicter la loi avec toujours la loi qui prime sur la foi ». La laïcité est la clé de voûte des institutions républicaines. 

Avec la religion islamique, le débat est véhément voire hystérique. L’émission propose d’aborder la relation triangulaire islam, laïcité république avec Najwa El Haïté, docteur en droit public. Cette militante associative est adjointe au maire en charge de la culture et de la transformation digitale à la Ville d’Evry-Courcouronnes.

Couverture de l'ouvrage

Invitée : Najwa El Haïté, docteure en droit. Militante associative et adjointe au Maire, en charge de la culture et de la transformation digitale à la ville d'Evry-Courcouronnes. 

Elle est l'auteure de Laïcité et République. Considérations sur la République Française (2019, L'Harmattan).

Musique : Lilea Narrative dans Echantillodrome (label Bax Records) et Raja Meziane pour Allo le Système ! (Prod by Dee Tox)

Qu'est-ce que la laïcité  ?

La laïcité repose sur trois principes et valeurs : la liberté de conscience et celle de manifester ses convictions dans les limites du respect de l’ordre public, la séparation des institutions publiques et des organisations religieuses, et l’égalité de tous devant la loi quelles que soient leurs croyances ou leurs convictions... Sur le site Gouvernement.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire