Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 19 août 2020

Foucault et les Lumières | Rien ne veut rien dire 26 mars 2017


Les Nouveaux Chemins de la connaissance;
Par Raphaël Enthoven et Nathalie Salles.
Émission du 18.02.2010.

Suite et suite, ce jeudi, d’une semaine sur Michel Foucault. Après les mots, les choses, la politique et la sexualité, juste avant la folie, c’est des Lumières que nous allons parler aujourd’hui, plus exactement du rapport que Michel Foucault entretient avec la philosophie des Lumières, et ce, en compagnie de Fabienne Brugère, qui enseigne à Bordeaux, qui a dirigé le dossier « Foucault et les Lumières » de la revue Lumières, n°8  parue en 2006, où elle signe un texte sur le Neveu de Rameau…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire