Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

samedi 25 juillet 2020

∆∆∆ Pour l'avenir | France culture 24/07/2020


Les années passent. Marx travaille toujours au Capital sans parvenir à l’achever. L'esprit toujours aussi vif, le dernier Marx s’ouvre à de nouvelles questions et imagine un monde qui est aujourd'hui le nôtre. Une émission de Christine Lecerf réalisée par Franck Lilin.

Karl Marx en 1882
La création de l’Association Internationale des Travailleurs en 1864 est un grand moment d’engagement politique pour Marx. 

Militant actif, il participe à la rédaction des statuts et partage ses connaissances sur l’économie politique. 

Bien loin des clichés d’un dirigeant sectaire et autoritaire, Marx tente de concilier les différentes factions qui s’opposent au sein de ce forum d'échanges à échelle européenne. 

La dissolution de l'AIT mettra fin à la première tentative d’une organisation transnationale du mouvement ouvrier.

"Pour moi, c'est un coup de génie. Dans l'AIT, Marx essaie de réunir l'ensemble des courants qui sont en train d'organiser la classe ouvrière en Europe. Ça a donné un élan qui a ressurgi plusieurs décennies après." Pierre Louvard, cheminot et syndicaliste

Barricade pendant la Commune
de Paris, 1871
Le 18 mars 1871, la Commune de Paris est proclamée. 

Pour Marx, c’est une véritable leçon politique que donne la classe ouvrière parisienne. Il veut immortaliser ce moment fondateur pour les révolutions à venir et lui rend un vibrant hommage dans son livre La guerre civile en France. 

Mais la Commune constitue également un moment particulier dans l’histoire familiale. Tout est toujours imbriqué chez les Marx, vie de famille, action politique et analyse théorique. Les trois filles de Marx, sensibilisées dès l'enfance à la question politique, se lient à des Communards. Au grand dam de leur père, qui regarde d’un mauvais œil l’arrivée dans son foyer londonien de français un peu trop têtes brûlées.

"Qu'est-ce donc que la Commune, ce sphinx qui met l'entendement bourgeois à si dure épreuve ? Son véritable secret, le voici : c'est essentiellement un gouvernement de la classe ouvrière, la forme politique enfin trouvée." Karl Marx, La Guerre Civile en France

Exemplaire du Livre 1 du Capital
annoté par Karl Marx
Toujours aux prises avec Le Capital, le dernier Marx persiste jusqu'au bout à vouloir déconstruire le capitalisme de façon rigoureusement scientifique. 

Il ne parviendra jamais à dégager la loi mathématique qui démontrerait l'effondrement inéluctable du système. Au lieu de s’enfermer dans d'improbables calculs, l'infatigable chercheur continue à élargir ses champ d’intérêts et se plonge dans l'étude des sociétés primitives et pré-capitalistes, de l'agro-industrie naissante, du système bancaire des États-Unis. 

Marx noircit des milliers de pages de notes, apprend le russe. Ses derniers échanges avec des militants russes au sujet de l’avenir de la révolution dans leur pays montrent un Marx qui ne dogmatise jamais sa propre pensée. Sa maxime préférée n’était-elle pas de omnibus dubitandum ?

"On voit là un vieux Marx qui s'intéresse de plus en plus à ce passé pré-capitaliste. Une préoccupation romantique, qui voit dans le passé des valeurs que le capitalisme a détruites." Michaël Löwy, philosophe

Marx meurt en 1883, terrassé par le deuil et la maladie, laissant derrière lui une oeuvre immense et inachevée. Des milliers de notes et de fragments épars couverts d’une écriture illisible, que Engels, l’ami de toujours, va s’efforcer d’assembler en livre, modifiant parfois, ne trahissant jamais. 

"L’œuvre de Marx est fragmentaire. Il faut l’accepter. On ne peut pas réunir ces fragments en un tout sans leur faire violence." Gerald Hubmann, directeur scientifique de l’édition des œuvres complètes de Marx et Engels, MEGA)

Que vont devenir ses idées ? C’est d’abord à travers sa propre fille, Eleanor Marx surnommée Tussy, que sa pensée va lui survivre.  Longtemps occultée par l’histoire, cette grande figure du syndicalisme anglais, proche des ouvriers et féministe, est la première à incarner un marxisme des origines, auquel se rattache également Rosa Luxemburg, théoricienne économique et militante révolutionnaire sauvagement assassinée en 1919.

"Quiconque ouvre un livre de Marx et en parle avec un autre pour rendre son action politique plus intelligente peut se dire héritier de Marx." Katja Kipping, co-présidente du parti Die Linke

Eleanor Marx
"Eleanor Marx, c’est la gardienne de la flamme. C’est aussi celle qui a mis la pensée de Marx à l’épreuve, qui l’a poussée plus loin. La voix d’Eleanor Marx, c’est la voix de l’héritière qui nous parle aujourd’hui." Rachel Holmes, historienne

Le XXIe siècle sera-t-il le siècle de Marx, celui de l’homme qu’il a été et des questions qu’il a posées ?  

La force de ses intuitions et la pertinence de ses analyses semblent s'imposer plus que jamais. Changer un système qui détruit l’humain et la nature. Repenser l’homme libre dans son rapport avec le vivant. Tel est le legs de Marx pour l’avenir. 

"Faire tout un chemin de vie avec Marx avec une question anthropologique en tête, ce n'est pas perdre son temps." Lucien Sève, philosophe

Karl Marx, 2018
"Nous devons mettre le vieux monde en pleine lumière et travailler à la formation du nouveau."          
Karl Marx, 1843

Textes lus :
  • Jeu des Confessions de Karl Marx, in Rachel Holmes, Eleanor Marx. A Life, Bloosmbury, 2014
  • Karl Marx, Lettre à Wilhelm Liebknecht, 1866, in Correspondance T. 7, Éditons Sociales, 1981
  • Statuts de l'Association Internationale des Travailleurs, Typogr. Berthelemy et Cie, 1866
  • Laura Lafargue, Lettre à Jenny Marx, 1871, in Les filles de Karl Marx, Albin Michel, 1979
  • Karl Marx, La Guerre Civile en France, Éditions Sociales, 1971
  • Vera Zassoulitch, Lettre à Karl Marx, 1881 in Teodor Shanin, The Journal of Peasant Studies, 2018
  • Friedrich Engels, Discours sur la tombe de Marx, 1883, in Franz Mehring, Vie de Karl Marx, Syllepse, 2018
  • Friedrich Engels, Lettres à Bebel, Bernstein et Kautsky in Daniel Bensaïd, Passion Karl Marx, Textuel, 2001
  • Jeu des Confessions de Friedrich Engels, in Rachel Holmes, Eleanor Marx. A Life, Bloosmbury, 2014
  • Jeu des Confessions d'Eleanor Marx, in Rachel Holmes, Eleanor Marx. A Life, Bloosmbury, 2014
  • Karl Marx, Manuscrits de 1844, Éditions Sociales, 1972

Voix : Catherine Baugué, Gabriel Dufay, Laurent Lederer, Mohamed Rouabhi et Andrea Schieffer

Traductions : Lou Héliot

Documentation : Maria Contreras, Romain Couturier

Remerciements : Jean-Numa Ducange et Les Éditions Sociales

Prise de son : Eric Audran, Nicolas Mathias et Alain Joubert

Mixage : Claude Niort

Aucun commentaire:

Publier un commentaire