Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 1 juillet 2020

"La Peste", d'Albert Camus | France culture 28/06/2020


Si La Peste a donné lieu à de multiples lectures allégoriques, elle décrit avec précision toutes les étapes de la montée d’un fléau qui s’abat sur une société prise au piège, résonnant ainsi de manière très singulière en ces temps de pandémie.

Albert Camus à Pornic en 1946,
 Collection Catherine et Jean Camus
Publié en 1947, La Peste a donné lieu à de multiples lectures allégoriques – « elle a comme contenu évident la lutte de la résistance européenne contre le nazisme » comme l’écrit Albert Camus dans une lettre à Roland Barthes en janvier 1955 -, tout en atteignant une dimension métaphysique. 

Le récit qui se déroule dans les années 40 à Oran, retrace l’apparition, l’apogée, puis le déclin d’une épidémie de peste qui frappe la ville, la coupe du monde extérieur, et agit comme révélateur de comportements très contrastés dans la population. Sont décrites toutes les étapes de la montée d’un fléau qui s’abat sur une société prise au piège : l’incrédulité, le confinement forcé, l’isolement, les séparations, les hôpitaux débordés, les enterrements hâtifs…  Le roman résonne ainsi de manière très singulière en ces temps de pandémie.

Estival Camus   
  • Lectures d’œuvres d’Albert Camus
  • Enregistrées en direct et en public au Théâtre de la Ville- Espace Cardin
  • Une programmation proposée par France Culture avec les Rencontres Méditerranéennes Albert Camus. Avec le soutien du Département du Vaucluse et de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur.
La peste d'Albert Camus (Gallimard)

Morceaux choisis
  • Réalisation : Christophe Hocké
  • Lecture par Sharif Andoura
  • Equipe de réalisation   Bruno Mourlan, Matthieu Le Roux, Benoît Chapon  
  • Assistante à la réalisation Sophie Pierre

Aucun commentaire:

Publier un commentaire