Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 22 juillet 2020

"Ismène" de Yannis Ritsos | France culture 16/07/2020


Avignon 2020 |Isabelle Adjani est la voix d'Ismène, la soeur d'Antigone, dans ce poème dramatique de toute beauté, plaidoyer en faveur de l’existence et de la liberté. Une réalisation d'Alexandre Plank.

Isabelle Adjani est la voix d'Ismène,
 la soeur d'Antigone
« Chère Ismène, ma soeur, toi qui partages mon sort… » dit Antigone en ouverture de la tragédie de Sophocle. Ces deux figures féminines, Antigone et Ismène, sont liées par la famille, le destin et pourtant elles sont le contraire l’une de l’autre : Antigone choisit la mort, Ismène choisit la vie.

En 1966, le grand poète grec Yannis Ritsos entreprit de rendre la parole à Ismène, souvent éclipsée par le caractère intraitable, rétif aux compromis, d’Antigone. Ce poème dramatique de toute beauté est un plaidoyer en faveur de l’existence et de la liberté écrit par un homme, qui connut le nazisme puis la dictature des colonels en Grèce : c’est sur l’île de Samos en 1971 où il fut déporté après la prison qu’il acheva son poème.

Ismène, dans l’œuvre de Yannis Ritsos est la survivante d’une famille et d’un monde. Dans le soir qui tombe, elle se met à parler et se rend justice à elle-même.

Isabelle Adjani, la voix d’Ismène, s’adresse à sa sœur Antigone et à un jeune messager silencieux, attentif.

Texte traduit du grec par Dominique Grandmont et publié chez Gallimard

Lecture : par Isabelle Adjani

Collaboration artistique : Valérie Six

Réalisation Alexandre : Plank

Micha Lescot, en Janvier 2015
Cette fiction est suivie de la lecture à deux voix, par Isabelle Adjani et Micha Lescot, de Roma de Marguerite Duras, dialogue hésitant entre poésie et théâtre, glissant de Rome à Césarée sur les rives de la Méditerranée, de l’Antiquité à aujourd’hui.

Blandine Masson

Roma de Marguerite Duras publié chez Gallimard

Assistante à la réalisation : Clémence Gross

Equipe technique : Benjamin Perru, Pierre Henry et Tanguy Lecorno

Aucun commentaire:

Publier un commentaire