Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

lundi 8 juin 2020

PROPOS DE L' ARCHITECTE par notre F MVC | AP7 Delta 01 juin 2020

"Le premier pas, si capital, consiste peut-être à oser un lucide et factuel diagnostic.

Epictète, qui se présentait comme un esclave en voie de libération, nous aide à regarder sans broncher les ennemis intérieurs, les champs de batailles, ou mieux, les points de vigilance, les grands chantiers de l’existence sans oublier toutes ces régions acrasiques de notre être. 

Pour cette aventure, un viatique: une patience sans bornes, une persévérance enjouée et légère et une bienveillance sans limites.

Descendre au-delà de l’agitation quotidienne et prêter attention à la boussole intérieure nous prémunit contre les dangers. Déjà se savoir vulnérable, influençable, repérer les situations dangereuses, est d’un grand secours. Ignorer l’existence des relations toxiques, des comportements qui nous entraînent vers la bas, c’est se maintenir en esclavage.

Quand on parle de premier pas cela suppose qu’il va y avoir ensuite beaucoup
d’autres à accomplir."

Alexandre Jollien : « A nous la Liberté » éd. Allary 2019. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire