Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

mardi 23 juin 2020

Mathieu Messager - Roland Barthes : la passion du langage


Figure centrale de la pensée française, Roland Barthes (1915-1980) a traversé tous les grands courants intellectuels du XXe siècle. Il en fut même, selon ses dires, la chambre d’échos. Tour à tour "marxiste", "sémiologue" et "structuraliste", il fut surtout un auteur singulier, qui fit œuvre d’écrivain. 

Quarante ans après sa mort, on ne cesse de s’y reporter : il appartient à la catégorie restreinte de ceux que Foucault désigne comme des "fondateurs de discursivité", ces écrivains qui donnent à écrire et à penser. Mathieu Messager livre aux lecteurs d’aujourd’hui un portrait revisité de Roland Barthes, où il aborde directement ses travaux, dans leur contexte et dans leur chronologie, en mettant l’accent sur ce qui nous les rend si nécessaires et si actuels.

Mathieu Messager est maître de conférences en langue et littérature française (XXe-XXIe) à l'Université de Nantes. Il vient de publier "Roland Barthes" (PUF, collection "Que sais-je").

Aucun commentaire:

Publier un commentaire