Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

samedi 27 juin 2020

Le rebond du coronavirus inquiète l'Europe | #cdanslair 26.06.2020


En Europe, le nombre de cas de Covid-19 "augmentent pour la première fois depuis des mois" a alerté hier l’OMS. "30 pays ont vu augmenter le nombre de nouveaux cas cumulés au cours des deux dernières semaines", a expliqué Hans Kluge, directeur de la branche Europe. "Dans onze de ces pays, l'accélération de la transmission a entraîné une recrudescence très importante qui, si elle n'est pas maîtrisée, poussera les systèmes de santé au bord du gouffre une fois de plus en Europe"

Selon l'organisation, le Vieux continent enregistre quotidiennement près de 20.000 nouveaux cas et plus de 700 nouveaux décès.

La situation est suivie avec une attention particulière en Allemagne où les autorités ont décidé mardi pour la première fois un reconfinement à l'échelle locale qui concerne plus de 600.000 personnes après la découverte d'un important foyer de contamination dans un immense abattoir. 

Au Portugal, un reconfinement de plusieurs parties du Grand Lisbonne a également été ordonné par les autorités en raison de la présence de foyers de contamination au coronavirus à la périphérie de la capitale. 

Quand en Italie, l'armée a été envoyée hier pour sécuriser et verrouiller une "zone rouge" à Mondragone près de Naples, où une cinquantaine de personnes ont tenté de fuir leur confinement pour reprendre le travail.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire