Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

dimanche 21 juin 2020

La naissance des religions : Aux origines de l’Islam | France culture 08/04/2020


Comment l’Islam est-il né ? Les origines de cette religion sont-elles inséparables d’un certain modèle d’organisation politique et de vie en société ? Aujourd'hui Le Cours de l'histoire remonte aux origines de l'Islam.

Le Coran
Sans blague, c’est passionnant : quel régal de rechercher la naissance des monothéismes, de partir aux origines des religions des juifs, des chrétiens et des musulmans. Cela nous plonge aux origines de notre monde, quand la religion est sans cesse convoquée dans l’actualité, souvent avec passions. Savoir à quel moment s’est imposée l’idée d’un dieu unique chez certains groupes humains est une gageure. C’était il y a longtemps, sous un soleil brûlant, peut-être égyptien, peut-être mésopotamien.

Ce qui est répété dans les synagogues, les églises, les mosquées semble immuable, mais soudain arrivent les historiens et les historiennes : ils lisent les textes, leurs commentaires, ils cherchent les sources et jettent un œil à l’archéologie. Avec eux se construit un autre récit, qui n’est jamais sacrilège, où nous apprenons que ce qui est immuable n’a cessé de se transformer. Tenez, saviez-vous que, dans le Coran, Jésus est plus souvent cité que Mahomet ? Sans blague, c’est passionnant !

Nous recevrons dans la première partie de l'émission, Mathieu Tillier, professeur d’histoire de l’Islam médiéval à l’Université Paris-Sorbonne, notamment l’auteur de Les cadis d'Iraq et l'Etat abbasside (132/750-334/945), Presses de l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo), 2009.

"On a souvent insisté sur le caractère désert de l’Arabie peuplée de bédouins polythéistes. Aujourd’hui on sait que cette Arabie était en réalité soumise à des influences politiques et religieuses diverses. Les principaux monothéismes étaient déjà bien implantés en Arabie, notamment le judaïsme, mais aussi le christianisme au Yémen et dans le nord de l’Arabie. Ces monothéismes étaient déjà présents bien que le polythéisme soit resté, probablement sous forme de poches, notamment dans le Hedjaz où l’Islam est né." Mathieu Tillier

"Selon la tradition islamique, Mahomet appartient à un groupe de polythéistes qui habitent à la Mecques, dans l’Arabie occidentale, dans le Hedjaz. C’est également un commerçant qui pratique le commerce caravanier, important pour l’Arabie à l’époque et surtout pour la Mecques qui était un centre d’échange. C’est donc au départ un polythéiste qui, aux alentours de l’an 610 [...] est traversé par une crise religieuse, et commence à prêcher un monothéisme, en rapportant une parole qu’il dit lui provenir de Dieu, qui lui est révélée. Cette parole va plus tard être consigné dans un livre qui est le Coran, et il prêche un monothéisme en insistant sur l’unicité divine auprès de ses compatriotes polythéistes." Mathieu Tillier

En seconde partie d'émission il sera question de l'histoire des origines composites de l’Islam. Nous nous demanderons quel est le substrat commun des grandes religions ? Et pour y répondre, nous recevrons Jérôme Prieur, écrivain et réalisateur, qui a notamment réalisé, avec Gérard Mordillat, Jésus et l'Islam, une série de 7 épisodes, 2015, Arte, ils ont ensemble écrit Jésus selon Mahomet, paru aux éditions du Seuil, 2015.

"Quelque chose de fondamentale dans les religions monothéistes, est qu’elles se disputent le même dieu [...] On a le même dieu, mais des manières différentes de l’approcher et surtout des manières différentes de se l’annexer. On peut dire de manière provocante, que le coup de génie de Mahomet, c’est de faire de l’Islam [...] la religion d’Abraham. De trouver un ancêtre qui est antérieur aux autres religions. A travers Jésus se joue quelque chose de très important dans le conflit des religions à l’intérieur du monothéisme." Jérôme Prieur

Sons diffusés : 

Archives :
  • Extrait de l'émission L'Espace de l'Islam, TF1,1982
  • Analyse spectrale de l'occident, RTF, 1959 
  • Extrait de l'émission Les idées et les hommes, TF1, 1982
  • Extrait des Actualités Françaises, 1949
Extraits de films :
  • OSS 117, Le Caire, nid d'espions, de Michel Hazanavicius, 2006
  • Le Message, de Moustapha Akkad, 1976
  • Jésus et l'Islam, Jérôme Prieur et Gérard Mordillat, 2015
Musique : Cerco de Baeza de Jordi Savall

Générique de l'émission : Origami de Rone

Aucun commentaire:

Publier un commentaire