Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

mardi 30 juin 2020

“Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers... ” 75ème anniversaire de la libération des camps : Après les camps, se libérer | France culture 29/01/2020


En sortant des camps il y a 75 ans, les déportés survivants essaient de reconstruire leurs vies tout en ayant le besoin de témoigner sur ce qu'ils ont vécu. Mais est-il encore possible d'être heureux après un tel traumatisme ? Si le corps est libre, l'esprit l'est-il aussi ?

Simone Veil au camp de concentration de
Natzweiler-Struthof en France, le 19 mai 1985
Qui sont les témoins ? Où sont les témoins ? Qui est capable de dire ce qu’il s’est passé ? Qui certifie ou peut certifier qu’il a vu et entendu ? 

En exergue de son livre Les Inséparables. Simone Veil et ses sœurs, l’historienne Dominique Missika rapporte les propos de Jean d’Ormesson lors de la réception de Simone Veil à l’Académie française : « L’histoire commence comme un conte de fées. Il était une fois, sous le soleil du Midi, à Nice, une famille sereine et unie, à qui l’avenir promettait le bonheur et la paix ». Dominique Missika ajoute quelques mots effrayants : « Le suite est une tragédie ».

Qui sont les témoins ? Où sont-ils ? Et qui sont les témoins des témoins de cette tragédie ?

Nous recevons ce matin l'historienne, éditorialiste et journaliste Dominique Missika. Ancienne productrice chez France Culture et rédactrice en chef de la chaîne Histoire entre 1997 et 2004, elle est notamment l'auteure de l'ouvrage Les inséparables. Simone Veil et ses sœurs, paru au Seuil en 2018.  

La réalisatrice de documentaires Sophie Nahum est aussi notre invitée. Depuis trois ans, elle se consacre au projet "Les derniers", où elle rencontre et recueille les témoignages des survivants de la Shoah. Elle en a tiré un ouvrage, Les derniers, édité par les éditions Alisio et publié en 2020. 

Sons diffusés : 

Archives :
  • Simone Veil dans Ça me dit l’après-midi, France Culture, 13/01/2007
  • Denise Vernay dans Femmes souffrantes ou le temps du malheur, France 3, 25/08/1989
  • Claude Lanzmann dans Le Soir, France 3 - 02/03/1994
  • Extrait de la web série Les derniers de Sophie Nahum
Lecture par Olivier Martinaud : extrait de Les derniers de Sophie Nahum, publié chez Alisio 

Musique : Bande originale de la série The Leftovers par Max Richter 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire