Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

lundi 1 juin 2020

Economies de l'Antiquité : La Grèce antique, laboratoire de l’économie moderne ? | France culture 19/06/2019


Scène de travail sur une poterie de la Grèce antique,
Musée régional de la céramique de Caltagirone,
Italie
Troisième jour de notre série consacrée aux économies de l’Antiquité. après avoir arpenté les rues de Babylone sous le règne d’Hammourabi et traversé l’Egypte ancienne de Memphis à Thèbes, c’est dans la Grèce d’Hésiode et d’Alexandre que nous avons rendez-vous aujourd’hui. les débats sur l’économie de la Grèce antique ont traversé les milieux scientifiques au 19eme et au 20eme siècle, traçant une ligne de partage entre les partisans d’un capitalisme avant l’heure et les défenseurs de sociétés fermées, coupées de la logique du marché... Une controverse remise en cause par les découvertes archéologiques de ces dernières décennies.

 Alors, les cités grecques était-elles repliées sur elles-mêmes ou faut-il au contraire les considérer comme des laboratoires de l’économie moderne ? C’est la question qui va nous occuper dans l’heure qui vient.

"Concernant les sources, on utilise aussi la littérature. Des textes qui nous sont parvenus par des manuscrits médiévaux, des textes de poètes, d’auteurs comiques, qui dans leurs pièces nous présentent un monde de petits commerçants, de petits artisans…" Virginie Mathé

Références
  • Lecture d’Hésiode, "L’âge de fer"
  • Lecture d’Hésiode, "Les travaux et les jours, l’automne"
  • La philosophe Isabelle Garo sur Aristote et la satisfaction des besoins sociaux, dans "Les nouveaux chemins de la connaissance", sur France Culture, le 12/02/2013
Références musicales
  • “Time is the enemy”, QUANTIC 
  • "Ceux de Mycènes", JEAN-LOUIS MURAT
  • "Ancien Greek", The UNSEEN GUEST

Aucun commentaire:

Publier un commentaire