Article 1er. - La F∴-M∴, institution initiatique et progressive, cosmopolite et progressiste, a pour objet la recherche de la vérité et le perfectionnement de l’humanité. Elle se fonde sur la liberté, la tolérance et le libre examen ; elle ne formule ou n’invoque aucun dogme. Le Trav∴ maçonn∴ s’effectue à couvert dans le T∴ par la méthode symb∴. Cette démarche laisse au Maç∴ la liberté d’interprétation des symboles. Le Gr∴ Or∴ de Belgique, maillon de la F∴-M∴ universelle, demande à qui se présente à l’Init∴ d’être honnête et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonn∴. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’individus probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienfaisance dans le sens le plus étendu.

Saisir des mots clefs à rechercher

vendredi 26 juin 2020

Besoins d'évasions : Se réfugier dans le monde des séries | France culture 24/06/2020


Les séries ont-elles pour le pouvoir d’influencer notre vision du monde et de bousculer nos valeurs morales ? D’où vient leur pouvoir d’attraction ? Sur les questions de société et de politique, les séries seraient-elles en avance sur leur temps ?

Le 31 mars à Arlington en Virginie,
des écrans affichant le logo Netflix
On les présente parfois comme les grands gagnants du confinement...

Les géants du streaming comme Netflix ou Amazon - principaux fournisseurs en ligne de films et surtout de séries - ont battu des records en termes de fréquentation et de nouveaux abonnés.

Si le “binge watching” - ou consommation effrénée de séries – peut être une forme d’évasion, il s’agit d’un genre de fiction qui propose surtout un miroir tendu sur notre réalité quotidienne...

Mais alors : quelle sont les réalités qui nous sont proposées par les séries ? quelle vision du monde ? quelle représentation des relations internationales, de l’évolution de nos sociétés, de nos démocraties ?

Et que produisent-elles sur ses spectateurs ? comment bousculent-elles nos valeurs et nos convictions ? comment s’invitent-elles parfois, en retour, dans notre réel ?

Extraits sonores

- Extraits mélangés des séries « Homeland » et « Le Bureau des légendes »

- Extrait de la série « La Servante écarlate » de Bruce Miller

- Extrait de la série israélienne « Fauda » de Avi Issacharoff et Lior Raz.

- Extrait de la série sénégalaise « Maîtresse d’un homme marié » de Kalista Sy. On entend Halimatou Gadji à propos de du rôle de Mareme qu’elle interprète dans cette série (TV5 Monde, 07 décembre 2019)

Extraits musicaux

- « Julie an Candy » de Boards of Canada (label : Warp)

- « Douga » du groupe sénégalais Orchestra Baobab (label : World circuit LTD)

Une émission préparée par Mélanie Chalandon.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire