Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 3 juin 2020

Besoin de Bergson : Où dorment nos souvenirs ? | France culture 02/06/2020


Dans "Matière et mémoire" de Bergson, qui paraît en 1896, le deuxième chapitre, singulier, tient en lui-même et soutient cette thèse : le cerveau n’est pas un organe de représentation qui aurait le pouvoir magique de créer des souvenirs, et les emmagasiner... Mais alors, où se trouvent-ils ?

Où dorment nos souvenirs ?
Matière et mémoire de Bergson paraît en 1896. C’est le deuxième grand livre du philosophe dans lequel il continue d’explorer le malentendu autour de deux notions clé en métaphysique : l’espace et le temps.
Pour Bergson, le monde est temporel, et l’espace n’est que le cadre grâce auquel nous percevons et connaissons ce monde. Dans l’espace, je perçois des images qui ne sont ni tout à fait des représentations, ni tout à fait des choses… et le premier chapitre de Matière et mémoire s’intéressait à cette image particulière qu’est mon corps, à partir de ce que Bergson nomme “le sens commun”

Dans le deuxième chapitre, Bergson explore un problème passionnant : que pouvons-nous dire et savoir de la mémoire ? Comment fonctionne-t-elle ? Où se trouvent les souvenirs ? Et quel rôle le cerveau joue-t-il dans la fabrication et la conservation de ces souvenirs ?

L'invitée du jour :

Yala Kisukidi, maîtresse de conférences en philosophie à l’Université Paris 8

L'esprit et le corps, au coeur de "Matière et mémoire"

"À quoi avons-nous affaire avec "Matière et mémoire" ? À un livre de réflexion sur les fonctions psychologiques de la mémoire ? un livre de neurologie ? physiologie ? Tous ces champs de réflexion vont s’emboîter pour résoudre un même problème métaphysique : celui de la relation entre l’esprit et le corps. C’est à partir de cette thèse qui est que le cerveau n’emmagasine pas les souvenirs qu’on va pouvoir entrer et réélaborer les termes de ce problème métaphysique." Yala Kisukidi

Lien entre perception et mémoire

"Dans le chapitre un, Bergson montre que la question de la mémoire doit être privilégiée : elle acquiert un privilège métaphysique à la fin du chapitre, c’est à partir de la théorie de la psychologie qu’on va pouvoir commencer à essayer de comprendre la manière dont se lie la question du corps et de l’esprit mais aussi comment s’effectue la perception concrète... La perception analysée dans le chapitre un était une perception pure qui permettait de comprendre comment le corps sélectionne les images dans le tout de la matière, maintenant il va falloir montrer comment cette perception est toujours concrète et s’accompagne d’une épaisseur de durée. C’est ce bascule qui va s’opérer dans le chapitre deux : comprendre ce lien entre la perception et la mémoire, la perception et le souvenir…" Yala Kisukidi

Textes lus par Eric Herson-Macarel :
  • Extraits de Matière et mémoire, d'Henri Bergson, éditions puf collection Quadrige
  • Extrait de À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, de Marcel Proust, 1913
Sons diffusés :
  • Extrait du film OSS 117, Rio ne répond plus, de Michel Hazanavicius, 2009
  • Extrait du film animé Valse avec Bachir, d’Ari Folman, 2008
  • Chanson de Harry Belafonte, Try to remember
  • Chanson d'Arielle Dombasle , Des gammes et des arpèges
  • Musique deKoralis II, Karlis auzins
  • Musique de Claude Debussy, Cloches à travers les feuilles

Aucun commentaire:

Publier un commentaire