Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

lundi 22 juin 2020

29/06/2020 La Nuit Racine (2019) : "Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue" : Marie Bell est "Phèdre" de Racine, mise en scène de Jean-Louis Barrault



Marie Bell joue 'Phèdre' de
Racine à la Comédie-Française
à Paris, le 13 mars 1949. 
1947 | "Phèdre" par la Compagnie Marie Bell, dans une mise en scène de de Jean-Louis Barrault en 1947, (1ère diffusion : 14/07/1947 France III Nationale).

La Compagnie Marie Bell interprète Phèdre de Jean Racine dans une mise en scène de théâtre Jean-Louis Barrault. 

A l’occasion de la fête nationale française, la pièce était jouée à Montevideo en Uruguay et diffusée simultanément sur les ondes de la chaîne France III Nationale. 

Interprétation : Jacques Dacquemine (Hippolyte fils de Thésée), Jean Chevrier (Théramène), Louise Conte (Oenone), Marie Bell (Phèdre), Denise Noël (Aricie), Josette Harmina (Ismène), Nadine Marziano (Oenone) et Maurice Escande (Thésée).
  • Réalisation : Jean Serge
  • Phèdre (1ère diffusion : 14/07/1947 France III Nationale)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

Aucun commentaire:

Publier un commentaire