Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

A sa création, le Grand Orient de Belgique est exclusivement masculin, ses loges n'initient que des hommes. Les loges peuvent cependant décider d'accueillir des sœurs selon des modalités propres à ces premières.

En septembre 2009, Bertrand Fondu, alors grand maître de l'obédience déclare, en référence à une commission d'étude interne sur la mixité que les travaux des loges seront pris en compte en ce qui concerne la création de loge mixte, masculine ou féminine. La réflexion juridique du Grand Collège du Grand Orient de Belgique se clôture un mois après. La conclusion parait dans la presse et annonce une position favorable à la mixité.

Le dimanche 16 février 2020, une assemblée générale extraordinaire historique composée de tous les représentants de l’obédience vote à la majorité de 70% la modification de ses statuts et règlements. Le GOB devient une confédération formée d’une fédération masculine, d’une fédération mixte et d’une fédération féminine.

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

jeudi 4 juin 2020

∆∆∆ Vous avez dit “néolibéral” ? : Aux origines du néolibéralisme | France culture 07/01/2020



Du Colloque Lippmann à la création de la Société du Mont Pèlerin, le concept de néo-libéralisme est loin d'avoir connu un parcours unifié et homogène. Les penseurs qui en furent à l'origine ont interrogé la place à donner à l'Etat dans la régulation de l'économie, source de nombreux désaccords...

Friedrich Hayek devant des étudiants de la
London School of Economics en 1948

Néolibéralisme : voilà un terme que l’on trouve essentiellement dans la bouche de ceux qui le dénoncent. Souvent résumé à un capitalisme devenu fou, il désigne pourtant une nébuleuse de courants de pensées dont les clivages ont traversé le 20ème siècle… 

Du New Deal aux années Reagan et Thatcher, les doctrines néolibérales naviguent entre défense du libre-marché et intervention de l’Etat. 

Alors comment ce concept tant décrié s’est-il propagé ? 

La France mène-t-elle aujourd’hui une politique néolibérale ? Et le néolibéralisme est-il un individualisme ?

Réécouter : Gouverner sans dominer, ou le difficile héritage du libéralisme

Références sonores :

Extrait du Cours du Collège de France de Michel Foucault "Naissance de la biopolitique" - 31 janvier 1979
Le President Roosevelt défend la politique du New Deal dans un discours à Green Bay, dans le Wisconsin - le 9 aout 1934
Lecture d’un extrait de “The Good Society” (La cité libre - 1937) de Walter Lippmann
Lecture de l’intervention de A. Rüstow lors du Colloque Lippmann, le lundi 29 août 1938 - cité dans l’ouvrage de Serge Audier “Le Colloque Walter Lippmann” (Le Bord de l’eau, 2008)
Extrait d'un entretien télévisé de Friedrich Hayek avec John O'Sullivan (1985)
Friedman s’exprime sur son rôle dans l’organisation économique du Chili à la télévision américaine (Public Broadcasting Service) le 10 janvier 2000

Références musicales :

How to disappear / Lana del Rey
Money Note / Camille
Générique : Time is the enemy / Quantic

BIBLIOGRAPHIE

Penser Le « Néolibéralisme » - Le Moment Néolibéral, Foucault, Et La Crise Du Socialisme
Serge Audier Bord de l'Eau, 2015

Le Colloque Lippmann. Aux Origines Du Néo-libéralisme.
Serge Audier Le Bord de l'Eau, 2012

Aucun commentaire:

Publier un commentaire