Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

lundi 25 mai 2020

∆∆∆ San Francisco Paid the Price for Lifting Spanish Flu Lockdown Early | NowThis 28 avr. 2020



During the 1918 flu, San Francisco lifted its lockdown early - and paid a dire price.

In US news and current events today, the coronavirus pandemic, the COVID-19 outbreak has had people around the world in lockdown. People in the United States and the world at large have had to quarantine and practice social distancing and self-isolation when necessary.

Some states, like Georgia, are beginning to reopen businesses, but history has shown us that lifting a lockdown too early can have dire consequences. Here's how San Francisco's early lifting of regulations during the 1918 flu, a strain of H1N1 virus also referred to as the Spanish flu, nearly doubled the death toll of the city.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire