Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

dimanche 10 mai 2020

La nuit des morts-vivants : Boyaux, gore et politique - Tous Zombies | Ep.2 | ARTE Creative 9 oct. 2017



Le point de départ de toute la culture Zombie ne tient qu’à un film, « La Nuit des Morts Vivants » de George Romero, sorti en 1968. Plus qu’un grand film de cinéma, ce long-métrage fait surtout écho au climat politique de l’époque. Le réalisateur ne parle que de hasards heureux. Le public, lui, ne se trompe pas. C’est une révolution !

TOUS ZOMBIES : Le Zombie est aujourd’hui partout. A travers son histoire dans la pop-culture, Tous Zombies s’interroge sur le rôle que jouent les monstres dans notre société. Pourquoi mieux qu’aucun autre, le Zombie raconte-t-il nos angoisses ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire