Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 13 mai 2020

La morale des pornographes | France culture 30/07/2019



Derrière la porte du boudoir, parmi les râles de désir et les corps libérés, le philosophe pense. Eh oui, le roman libertin, derrière la jouissance de l'écriture, est bourré de valeurs morales qui ne sont pas, comme on pourrait le penser, sans queue ni tête. Mise à nu d'un genre.

Jean-Baptiste Mallet, "Scène de boudoir",
collection particulière
avec Colas Duflo, professeur de littérature à l’université Paris-Nanterre, et Elise Sultan-Villet, enseignante en philosophie et docteure de l'université Panthéon-Sorbonne

"Les romans libertins sont des textes qui circulent juste avant la Révolution française, vers les années 1730, et c'est dans un contexte de développement des Lumières qu'ils apparaissent. Ils sont d'ailleurs beaucoup plus lus que les textes 'officiels' de l'époque. On a retenu des Lumières Diderot, Rousseau, etc., pourtant les romans libertins ont un public beaucoup plus larges et pourtant diffusés sous le manteau." Elise Sultan-Villet

C’est la philosophie qui va nous occuper, en particulier celle que l’on trouve dans le roman libertin. 

Un ouvrage, Philosophie des pornographes, de Colas Duflo explore l’ambition philosophique de ces romans clandestins, affranchis de morale religieuse. S’ils ne sont pas prescripteurs, ces textes portent en eux une philosophie du corps, des sens et des passions. Une morale hétérodoxe, qui éclot au siècle des Lumières...

"On pourrait appeler libertin au sens large tout roman qui fait de la sexualité son principal objet. Ce qui fait le point commun de tous ces textes est que ce sont des textes clandestins, qui circulent dans un réseau qui ne comprend pas d'ailleurs que des textes pornographiques. La première cible est antireligieuse, une cible qu'on trouvait déjà chez La Fontaine. Ce sont des livres anticléricaux, ce qui est dénoncé c'est la morale chrétienne." Colas Duflo

Philosophie des pornographes de Colas Duflo, Editions du Seuil

Aucun commentaire:

Publier un commentaire