Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

samedi 23 mai 2020

Il faut nourrir le peuple ! : Sous les pavés, la terre | France culture 26/02/2020



A travers la figure singulière de Tanguy Prigent, ce paysan devenu ministre de l'agriculture en 1944, nous nous intéresserons aux revendications paysannes qui eurent lieu au XXe siècle.


Tanguy Prigent 
Sous les pavés, la terre ! Les revendications paysannes au XXe siècle, voilà le thème que nous traitons aujourd’hui dans Le Cours de l’histoire. En préparant ce sujet, avec toute l’équipe, nous nous sommes amusés à évoquer nos origines paysannes.

Avec Anne-Toscane, nous partons à Cognac, au milieu des vignes… Avec Aurore, nous sommes en Bretagne ; avec Peire c’est le Sud-Ouest mais aussi la Picardie. Il y a donc de la betterave dans notre émission. Pour Camille, c’est l’Ardèche : vive les vignerons ! Anaïs nous conduit dans la ferme de ses cousins, en Alsace. Nous faisons un petit tour en Suisse avec Milena et l’agriculture de montagne. Pour Marion aussi, il y a de la culture, beaucoup de culture, qui nous vient d’Espagne ¡ Olé! Pour ma part, c’est la Normandie, plus précisément le Bocage virois. Je sais où se trouve la ferme de famille, je retourne voir mes cousins, mes cousines. Nous parlons d’élevage et de culture… mais pas seulement !

Sous les pavés, la terre. Nous venons tous du monde de l’agriculture et grâce à cette culture, nous nous retrouvons… nous nous retrouvons sur France Culture. Ne reste plus à chacun, à chacune, de faire goûter aux autres ses spécialités locales. Tiens, le week-end prochain, il faut que je pense à rapporter des tripes, de l’andouille, un peu de crème et du calva !

Nous recevons ce matin Edouard Lynch, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Lumière Lyon 2 et membre du Laboratoire d’études rurales, il est notamment l'auteur de Insurrections paysannes, De la Terre à la rue, Usages de la violence au XXème siècle, paru aux éditions Vendémiaire, en 2019, ainsi que Christian Bougeard, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Bretagne, à Brest, spécialiste de l'histoire politique, économique et sociale de la Bretagne au XXème siècle, il a rédigé la biographie Tanguy Prigent. Paysan ministre, parue aux Presses Universitaires de Rennes, en 2002.

Sons diffusés 

Archives : 
  • François Tanguy Prigent, lors d'une allocution radiophonique, le 17/11/1944
  • « Les vignerons en 1907 » dans Chroniques sauvages sur France Inter, le 20/06/1987
  • Adeodat Compere-Morel, archive INA sans référence, en 1929
  • Georges Monnet, archive INA sans référence, en juillet 1936
  • Musique : L’agriculteur par Ridan
Lecture par Tatiana Werner : Extrait de Les maîtres de la vanité de Mireille et François Tanguy Prigent, publié chez M. Andre

Aucun commentaire:

Publier un commentaire