Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

dimanche 17 mai 2020

Henri Weber, Régis Debray : hier, aujourdhui, et demain | France culture 16/05/2020



J'ai voulu aujourd'hui confronter deux traversées du siècle, celle d'Henri Weber et de Régis Debray et converser sur les leçons que chacun en a tiré.

Régis Debray et Henri Weber
Cette émission, initialement diffusée le 30 juin 2018, est programmée aujourd'hui en hommage à Henri Weber, décédé le 26 avril dernier.

Henri Weber, co-fondateur de la Jeunesse Communiste révolutionnaire, a publié en 1988 un livre intitulé " Vingt ans après que reste-t-il de 1968 ?" Cet essai a été réédidé sous des titres différents tous les 10 ans jusqu'en 2008.

A l'approche du cinquantième anniversaire des célèbres évènements , Régis Debray a conseillé à l'auteur de se garder de tout nouvel opus théorique : "ce n'est pas comme cela qu'on aborde ces sujets aujourd'hui" lui a-t-il dit, "les idées d'Henri Weber on s'en fout, mais la vie d'Henri Weber nous en dira beaucoup plus sur le temps écoulé"

Le conseil a été suivi à la lettre et Henri Weber a publié le premier volume de ses mémoires  sous le titre Rebelle Jeunesse.

Au même moment Régis Debray  revient sur son propre parcours dans une lettre ouverte à son fils Antoine qui parait sous le titre Bilan de Faillite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire