Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

samedi 2 mai 2020

“Gangster in the White House” : Noam Chomsky on COVID-19, WHO, China, Gaza and Global Capitalism | Democracy Now! 17 avr. 2020



We continue our conversation with world-renowned political dissident, linguist and author Noam Chomsky. He responds to President Trump’s cuts to U.S. support for the World Health Organization and the surge in deaths in the United States to another record high, and discusses conditions in Gaza, the rise of authoritarianism around the world, and the progressive response. “ This is typical behavior of autocrats and dictators. When you make colossal errors which are killing thousands of people, find somebody else to blame,” say Chomsky. “In the United States, it’s unfortunately the case, for well over a century, century and a half, that it’s always easy to blame the 'yellow peril.' ”

[ Nous poursuivons notre conversation avec Noam Chomsky, dissident politique, linguiste et auteur de renommée mondiale. Il répond aux coupes du président Trump dans le soutien américain à l'Organisation mondiale de la santé et à l'augmentation soudaine des décès aux États-Unis, et discute des conditions à Gaza, de la montée de l'autoritarisme dans le monde et de la réponse progressive. « C'est le comportement typique des autocrates et des dictateurs. Lorsque vous faites des erreurs colossales qui tuent des milliers de personnes, trouvez quelqu'un d'autre à blâmer », explique Chomsky. « Aux États-Unis, il est malheureusement vrai depuis plus d'un siècle, un siècle et demi, qu'il est toujours facile de blâmer le « péril jaune ». » ]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire