Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

vendredi 22 mai 2020

Etats-Unis : economy first | France culture 18/05/2020



Après avoir nié l’importance du coronavirus, le président des Etats-Unis ne peut plus nier la réalité : son pays est le plus durement touché. Qu’est-ce que la crise sanitaire révèle des inégalités sociales et des divisions du pays ? Quels seront ses impacts sur l’élection qui se prépare ?

Des soutiens du président américain Donald Trump lors
d’une manifestation pour la réouverture économique
de la Californie le 16 mai 2020
Après avoir nié l’importance du coronavirus, donné des conseils sanitaires un peu absurdes pour s’en prémunir et avoir accusé la Chine comme principale responsable pour ce désastre, le président américain doit faire face à une réalité : son pays est le plus durement touché, avec  près de 90 000 décès. La pandémie met au jour les inégalités qui ravagent le pays : dans l’accès aux soins, dans les facteurs de co-morbidité (comme le diabète ou l’obésité) pour lesquelles jouaient déjà à plein les discriminations raciales. Les inégalités devraient encore s’aggraver compte tenu de l’état de l’économie. En effet les conséquences du confinement sont colossales avec plus de 20 millions d’emplois détruits pour le seul mois d’avril et un chômage qui s’envole à 14,7 % contre 3,5% en février, soit son plus haut niveau depuis juin 1940. Alors comment Donald Trump pourra t-il sauver la première économie mondiale? Jusqu’où ira la crise économique et sociale? Quelles conséquences politiques aussi, alors que le président cherche à se faire ré-élire? 

"La crise permet de dévoiler des choses qui existaient déjà, et met en valeur difficultés extrêmement importantes. Christine" Zumello 

"Priorité à l’économie au détriment du sanitaire, à replacer dans l’idéologie de Bush il y a quelques années. Le principal élément favorable de Trump c’est l’économie, sans surprise c’est son seul logiciel du coup il le remet en route." Romain Huret

Etats-Unis : un pays et son président face à la pandémie

"L' état sanitaire de la population américaine est d’une très grande fragilité, la crise du coronavirus vient s’ajouter à la crise des opiacés . On a un risque majeur de catastrophe sanitaire aux Etats Unis, en perdant leurs emplois de nombreux américains ont perdu leur assurance maladie." Romain Huret

"Un vrai plan de relance passerait par une réforme de fond de la démocratie américaine." Romain Huret

Extraits sonores 

- Extrait de discours de Donald Trump le 16 avril dernier à propos de sn idée de faire "redémarrer l'Amérique" (CNBC, 16 avril 2020)
- Alexandria Ocasio Cortez distribue des colis de nourriture et se met en scène sur Instagram (Instagram, 16 avril 2020)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire