Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 8 avril 2020

"Viper’s dream" de Jake Lamar : Un drame policier qui a pour décor le monde du jazz à Harlem entre 1936 et 1961 | France culture 04/03/2019



Non, sûr que vous n'avez jamais entendu parler de Clyde Morton, alias Viper. On l’aperçoit pourtant dès les années 30 dans les clubs de jazz de Harlem, mais toujours dans l'ombre, costume impeccable, sourire rusé, moustache fine, cheveux gominés et regard langoureux. Langoureux et dangereux...

Gare de New York -1934
Le récit de la vie de Clyde Morton, surnommé The Viper, un gangster Afro-Américain, ressemble à un roman noir épique, mais écrit pour la radio et baigné dans la musique. 

On y croise notamment Duke Ellington, Thelonious Monk et Charlie Parker dans la grande maison de la baronne Pannonica de Koenigswater qui, au milieu d’une centaine de chats (la maison fut baptisée Cathouse par les habitués), soutient les jazzmen et les accueille nuit et jour sur les bords de l’Hudson. 

Jazz donc, mais aussi meurtres, drogues, flics et truands traversent ce feuilleton à un rythme effréné.

Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière ; Réalisation : Laurence Courtois

Avec : Tony Harrisson, Andréa Schieffer, Charif Ghattas, Cyril Guéi, Bénédicte Mbemba, Bruno Henry, Eric Vincent , Sorisso, Alex Fondja et Antoine Doignon.

Les musiciens : Edouard Pennes, David Grebil, Malo Mazurié, Bastien Brison

Bruitage : Sophie Bissantz ; prise de son, montage et mixage : Eric Boisset, Pierre Henry ; assistante à la réalisation : Manon Dubus ; documentation musicale : Antoine Vuilloz.

Jake Lamar est un auteur américain vivant en France. Il a publié six romans (tous aux éditions Rivages), un récit autobiographique, de nombreux essais et articles, des nouvelles et une pièce de théâtre. Il a reçu le Lyndhurst Prize pour son premier livre Confessions d’un fils modèle, le Grand Prix du Roman Noir Étranger pour Nous Avions un Rêve et une bourse du Centre National du Livre pour son dernier roman, Postérité, publié aux éditions Rivages en septembre 2014, et une de l'Association Beaumarchais pour sa pièce Brothers in Exile, enregistrée et diffusée sur France Culture le 3 septembre 2017 dans Théâtre & Cie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire