Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

mardi 7 avril 2020

Victor Hugo, le monstre sacré : Les Misérables, l'utopie concrète de Victor Hugo | France culture 01/04/2020



Roman "dangereux", roman des révolutionnaires, critique de l'édifice social, mais aussi œuvre proprement littéraire qui fait voir les transformations, sur les décennies de son écriture, du style de l'auteur... Les Misérables n'est pas le roman d'une époque, mais d'une certaine vision de l'humanité.


Affiche de l'adaptation cinématographique
de 1933 réalisée par Raymond Bernard
Arnaud Laster est universitaire, spécialiste de Victor Hugo, et président de la Société des Amis de Victor Hugo. 

Il est notamment l'auteur de la préface des Misérables dans l'édition Pocket (2009). Il a publié de nombreux commentaires de l’œuvre de Hugo, et co-organise chaque année avec Danièle Gasiglia-Laster le festival Victor Hugo et Egaux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire