Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

mardi 21 avril 2020

∆∆∆ "Le Monde d'hier : journal d'un européen" : Le monde de la sécurité de Stefan Zweig | France culture 20/05/2019



Stefan Zweig , en 1930
« Si je cherche une formule commode qui résume l'époque antérieure à la Première Guerre mondiale dans laquelle j'ai été élevé, j'espère avoir trouvé la plus expressive en disant : C'était l'âge d'or de la sécurité. »

Ecrivain, dramaturge, biographe, Stefan Zweig , né en 1881 à Vienne, aura vu glisser sa ville et sa vie de l'élévation spirituelle et culturelle la plus haute à la décadence morale et à l’échec.

Zweig fuit le nazisme et s'exile à Londres dès 1934, puis au Brésil en 1941. Il commence alors la rédaction du "Monde d'Hier, souvenirs d'un Européen", livre nostalgique, mais d'une nostalgie active, c'est un "cri de papier". Livre-Testament d'un monde qui n'est plus, celui de la sécurité et du "Progrès" ; Livre-Témoignage sidéré d'un européen face à ce qu’il appelle "l'échec de la civilisation"

En 1942, Stefan Zweig  se suicide, précisément au lendemain d'avoir posté le manuscrit du Monde d’hier à son éditeur. "Le Monde d'Hier" sera publié en 1944.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire