Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 15 avril 2020

La Ferme des animaux - Orwell



Prêtez l’oreille à l’espérance. Un âge d’or vous est permis... l’homme tyran exproprié, nos champs connaîtront l’abondance, de nous seuls ils seront foulés, le jour vient de la délivrance. Plus d’anneaux qui pendent au nez, plus de harnais sur nos échines, les fouets cruels sont retombés éperons et morts sont en ruines... Bêtes d’Angleterre et d’Irlande, animaux de tous les pays, prêtez l’oreille à l’espérance, un âge d’or vous est promis…

La Ferme des animaux de George Orwell est peut-être la plus efficace de toutes les dystopies, qui mettent en scène le fait qu’aucun paradis ne saurait s’incarner sous peine de devenir l’enfer. 

Redoutez-vous que les hommes se conduisent comme des animaux ? Enfants qui n’avez rien vu, vous vous trompez d’adversaires. Le monde sera vraiment dangereux le jour funeste où ce sont les animaux qui singeront l’homme, jugez plutôt...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire