Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

A sa création, le Grand Orient de Belgique est exclusivement masculin, ses loges n'initient que des hommes. Les loges peuvent cependant décider d'accueillir des sœurs selon des modalités propres à ces premières.

En septembre 2009, Bertrand Fondu, alors grand maître de l'obédience déclare, en référence à une commission d'étude interne sur la mixité que les travaux des loges seront pris en compte en ce qui concerne la création de loge mixte, masculine ou féminine. La réflexion juridique du Grand Collège du Grand Orient de Belgique se clôture un mois après. La conclusion parait dans la presse et annonce une position favorable à la mixité.

Le dimanche 16 février 2020, une assemblée générale extraordinaire historique composée de tous les représentants de l’obédience vote à la majorité de 70% la modification de ses statuts et règlements. Le GOB devient une confédération formée d’une fédération masculine, d’une fédération mixte et d’une fédération féminine.

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

dimanche 29 mars 2020

RÉFLEXIONS DE CARÊME D’UN APPRENTI CONFINÉ via notre F G OB

MMTTCCFF

Ces moments de Carême doublés d’un confinement sanitaire font refluer mes souvenirs d’initiation...
Et, avec notre testament philosophique, défile le souvenir des derniers mots qui précédaient mon initiation au Rite Moderne Rétabli (Rite Français). Paroles solennelles ponctuées de vigoureux coups de maillets : “QUE MEURRE LE VIEIL HOMME ET NAISSE L’INITIÉ “ !

L’initiation est une nouvelle naissance de l’homme qui sort du Tombeau du Cabinet de Réflexion et qui est purifié par les 3 éléments.

L’apprenti qui vient de recevoir la Lumière est semblable au 1er Homme, à cet ADAM qui est la contraction de ADAMA (Terre, en hébreu) qui renferme DAM (le sang).
ADAMA c’est aussi DAM + MA qui signifie SANG et EAU...

Ceci nous projette dans 1 Jean 5 : 8
“Il y en a aussi trois qui rendent témoignage sur la terre, savoir l'Esprit, l'eau, et le Sang ; et ces trois-là se rapportent à un.”...

ADAMA, c’est aussi ADAM + MA qui signifie QUOI ?

L’Apprenti est un nouvel homme né pour s’interroger. L’Apprenti est une question... C’est pour cela qu’il est Homme. Et c’est pour cela qu’il est un Apprenti.
C’est à cette question que l’apprenti ne peut offrir de réponse et il devient lui-même l’emblème du questionnement de ses aînés.

L’Apprenti est un CHERCHANT. C’est le sens de la déambulation dans le temple. Il est à la recherche de la vérité. Il est né pour cela. Peu importe s’il ne trouve pas la réponse.
D’ailleurs, la Franc-Maçonnerie est la recherche permanente de la vérité. C’est par le questionnement que le Cherchant trouve la Sagesse (mais pas la Vérité). En hébreu, SAGESSE se dit HOCHMA. En Arabe la Sagesse HOKHMA se prononce ROUKH-MA littéralement, L’Esprit sur les Eaux ou la Force du QUOI en Hébreux !

La sagesse, la HOCHMA, c’est l’impossibilité de s’arrêter à un terme, à une seule explication et de croire à une certitude qu’elle ne questionnerait pas.

La maçonnerie va nous inciter, à rechercher la vérité et non pas à trouver la Vérité, mais à trouver un SENS à la vie.

Elle exige à chacun de nous, de trouver sa propre réponse au sens des circumambulations, au sens des rituels, au sens des outils et au sens des mots à travers une forme de langage codé appelé "symbolisme".

La démarche maçonnique est personnelle, intuitive et non analytique.
La Sagesse maçonnique est personnelle, incommunicable. C’est cela le SECRET MAÇONNIQUE.

La PIERRE BRUTE est LA PIERRE SE SISYPHE. Jamais hissée au sommet. Elle est un perpétuel recommencement.

C’est pourquoi au Rite Moderne Rétabli le Vénérable Maître dit à la fin des travaux :
“De longs et pénibles efforts seront encore nécessaires avant que notre tâche soit achevée." 
"La pierre brute est à peine dégrossie." “L'heure du repos n'est donc pas arrivée."

Nous restons arc-boutés sur notre pierre brute. Des pseudo certitudes que nous croyons détenir lors de notre initiation, ou au cours de notre vie maçonnique vont naître des doutes qui vont nous pister sur la voie de la Sagesse.

UN MAÇON QUI NE DOUTE PAS DOIT DOUTER DE LUI-MÊME... !

Profitons de cette retraite de Carême et de ce Confinement sanitaire pour réfléchir, pour avancer sur notre chemin de Liberté car douter, c’est rester libre.

FRUCTUEUX CARÊME À TOUS !
Paul G...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire