Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde. » Albert Camus

Saisir des mots clefs à rechercher

samedi 14 mars 2020

∆∆∆ Krach - Sommes-nous prêts pour la prochaine crise ? | Arte 10 mars 2020



Plus de dix ans après la crise économique de 2008, les experts prévoient l’imminence de la prochaine. Chronique d’une catastrophe annoncée et des moyens à mettre en oeuvre pour l’éviter.


Pourquoi sommes-nous à nouveau aujourd’hui menacés par une crise financière ? D'où viennent les risques ? Comment en est-on arrivé là ? Sera-t-il possible de sortir un jour de la spirale infernale des crises à répétition ? Depuis 2008, la confiance s’est rompue entre le citoyen et le financier. Nous sommes nombreux à nous sentir impuissants, dépassés… C’est un peu comme si leurs milliards de dollars ne rencontraient jamais nos intérêts. Comme si la finance mondiale avait jeté un sort à nos porte-monnaie.

Après la sidération face aux excès d’un monde financier en roue libre vient le temps de la colère et de l’action : car le modèle économique que nous connaissons, et qui a érigé la finance en maître, n’est plus viable. Et les politiques menées après la dernière crise n’ont rien arrangé, bien au contraire. Sans remettre en question le système économique et financier actuel, nous n’arriverons pas à affronter les défis économiques, politiques et climatiques de demain.

En donnant la parole à des économistes, des historiens, des journalistes, des artistes et des militants, ce documentaire propose aux citoyens que nous sommes des pistes de réflexion pour s'approprier les enjeux de la finance – et la réinventer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire