Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde. » Albert Camus

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 18 mars 2020

Des épidémies et des hommes... (1/4) : Quand les mouvements antivaccins contaminent la planète | France culture 5/04/2019



Entre 2017 et 2018, le nombre de cas de rougeole a pratiquement doublé dans le monde, obligeant l’OMS à sonner l’alerte en mars. En cause, les pays développés qui affrontent une défiance grandissante vis-à-vis des vaccins. Les États doivent-ils obliger la vaccination ou convaincre les populations ?


Andrew Wakefield, médecin britannique et chantre
du mouvement anti-vaccins, devant la presse au siège du General
Medical Council, ordre des médecins britannique,
le 28 janvier 2010.
Le quasi doublement du nombre de cas de rougeole dans le monde entre 2017 et 2018 inquiète les organisations internationales comme l’Unicef ou l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 

Le mois dernier, cette dernière a tiré la sonnette d’alarme : États-Unis, Ukraine, Philippines, Brésil, Israël, Géorgie, Italie et d’autres encore, la liste des pays où cette maladie est en recrudescence est longue.

Les mouvements de défiance et de scepticisme se propagent

Pourtant, la plupart sont des pays dits « développés », où l’accès au vaccin « sûr, efficace et peu coûteux » n’est pas un problème. Mais celui-ci inquiète. Accusé de provoquer l’autisme ou des maladies auto-immunes, d’être « contre-nature »,  les mouvements de défiance et de scepticisme face aux vaccins se propagent.

"La rougeole peut être vue comme un baromètre de la confiance des populations dans leurs institutions." Lucie Guimier

De l’Europe aux États-Unis en passant par le Pakistan, qui sont les personnes qui véhiculent ces rumeurs maintes fois réfutées ?  Quels sont leurs arguments ? Comment réconcilier le monde scientifique et le grand public pour éviter les épidémies ? Les États doivent-ils obliger la vaccination ou convaincre les populations, au risque d’accroitre la méfiance ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire