Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

A sa création, le Grand Orient de Belgique est exclusivement masculin, ses loges n'initient que des hommes. Les loges peuvent cependant décider d'accueillir des sœurs selon des modalités propres à ces premières.

En septembre 2009, Bertrand Fondu, alors grand maître de l'obédience déclare, en référence à une commission d'étude interne sur la mixité que les travaux des loges seront pris en compte en ce qui concerne la création de loge mixte, masculine ou féminine. La réflexion juridique du Grand Collège du Grand Orient de Belgique se clôture un mois après. La conclusion parait dans la presse et annonce une position favorable à la mixité.

Le dimanche 16 février 2020, une assemblée générale extraordinaire historique composée de tous les représentants de l’obédience vote à la majorité de 70% la modification de ses statuts et règlements. Le GOB devient une confédération formée d’une fédération masculine, d’une fédération mixte et d’une fédération féminine.

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

jeudi 27 février 2020

∆∆∆ Pourquoi la servitude est-elle volontaire selon Étienne de La Boétie ?



Dans cette séquence vidéo, Corentin de Salle expose les raisons pour lesquelles on obéit à un tyran. Pour ce faire, il s'appuie sur la pensée d'Etienne de la Boétie qui a montré le poids de la tradition pour expliquer l'état de servitude, ainsi que la lâcheté.

La servitude est avant tout volontaire et il suffit que le peuple cesse de servir le tyran pour être libre.



Putin has created what he calls a "vertical of power," something unlike any we see in other great nations. As the Russian chess grandmaster Gary Kasparov -- himself a harsh critic of Putin -- has noted, the entire structure of Russian political power rests on one man.

When the czar died, you knew the structure that would endure and the process by which his successor, his son, would be elevated. When the general secretary of the Soviet Communist Party died, the Standing Committee and the Politburo would select his successor.

But when Putin dies, what will happen? No one knows.



What do you want your world to look like?
What do you want it to be? Do you know that a wall has two sides? And nobody is free? Did your mama come from Mexico Papa come from Palestine Sneaking all through Syria Crossing all the border lines Let other people in Listen to your women Stop killing black children Make America Great Again Could you imagine a politician calling a woman a dog? Do you wanna stay in the kitchen? Is that where you belong? How do you picture the perfect leader Who do you want him to be Has he promoted the use of torture and killing families Let other people in Listen to your women Stop killing black children Make America Great Again

Aucun commentaire:

Publier un commentaire