Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

samedi 15 février 2020

Management / #Travail : Comment Neutraliser Un Patron Manipulateur Sans Y Laisser Des Plumes | Forbes 29 mars 2018

Catherine Berliet - Directrice Cabinet Conseil éponyme, Formateur et Coach d'Organisation. Co-fondatrice des "Rives d'Argentière" lieu d'exception pour séminaires d'Entreprises. https://www.lesrivesdargentiere.com/ Auteure :"Et si j'avais du charisme" Eyrolles 29 mars 2018

Comment se défaire d'un manipulateur ?
En France le coût du mal-être en entreprise a été mesuré par le cabinet Mozart Consulting, et s’élèverait à 12 600 euros par salarié et par an en France. 

L’IBET ou l’indice de bien-être au travail est étroitement corrélé à plusieurs facteurs, nous en retiendrons probablement le plus toxique qui est celui de la mauvaise qualité des relations au travail induite la plupart du temps par la personnalité du manipulateur.

Survivre en univers professionnel n’est pas chose aisée, en particulier lorsque nous sommes confrontés à un manager manipulateur. 

Si le sujet revient tel un marronnier depuis plusieurs années, les manipulateurs n’ont pas pour autant disparu de la sphère professionnelle, bien au contraire, ils foisonnent et continuent de se ramasser à la pelle. Pourquoi ? Parce que nous appartenons à une société qui les fabrique.

En attendant le futur hashtag #balance ton manager, je vous propose de décrypter les comportements de ces personnalités vénéneuses qui empoisonnent notre quotidien et qui sont pour beaucoup dans l’épidémie de burn-out observée dans les entreprises. Apprendre à les repérer puis à s’en protéger fait partie désormais du kit de survie en entreprise. Profiler ces spécimens d’un genre particulier n’est pas chose aisée, même si leurs traits de caractère se déclinent autour des mêmes signes, car ils n’agissent pas au grand jour et profitent d’un huis clos pour décocher leurs flèches et déstabiliser l’autre.

Lorsque vous commencez à travailler avec eux il est des signes qui ne trompent pas. Tout commence souvent par une très belle histoire et une relation de séduction qui s’installe, pour ensuite, glisser lentement vers quelque chose de plus sournois. La difficulté sera de le démasquer avant qu’il ne vous broie.

Comment épingler le manipulateur ?

Le manipulateur est dans la toute puissance d’un moi infantile
  • En quête d’une image gratifiante, il a besoin d’une reconnaissance permanente car au fond il ne s’aime pas.
  • Il ne connaît pas ses limites et marche sur vos plates-bandes en s’appropriant tous les territoires.
  • Il entend exercer son pouvoir et faire valoir son omnipotence par des moyens détournés.
Le manipulateur est un illusionniste
  • Faussaire de la relation, il utilise sciemment un langage flou et vous ne savez jamais si c’est du lard ou du cochon, comprenne qui pourra…
  • Servile avec les puissants, agressif avec les faibles.
  • Pour lui la vérité est plurielle à l’image de sa versatilité, il insinue plus qu’il n’affirme.
  • Il ne s ‘engage pas et ponctue ses phrases de si, de bémols et de conditionnels.
Le manipulateur est un marionnettiste
  • Souffler le chaud et le froid, un jour il vous porte aux nues et le lendemain vous êtes bon à clouer au pilori. Entre  valorisation et dévalorisation il vous désoriente et vous déboussole au point que vous ne savez plus où vous en êtes.
  • Il vous emmène exactement là où il a décidé en fonction de ses intérêts personnels et de petits arrangements  quotidiens qui vous échappent et dont vous ne sortez pas indemne.
  • Il utilise la triangulaire ou la communication billard en communiquant par personnes interposées, sans consulter le principal intéressé.
Le manipulateur est un faussaire de la relation
  • Il se plait à vous culpabiliser pour vous diminuer et vous déstabiliser.
  • Il truffe ses phrases de messages subliminaux et préfère le sibyllin et les insinuations aux propos “cash”.
  • Il adore diviser pour mieux régner et brouiller les cartes à l’infini, toujours à son profit, tout en pensant que la fin justifie les moyens
  • Il dit blanc et fait noir en vous assurant qu’il vous avait prévenu.
  • Il répond à une question par une autre question et affectionne l’esquive.
  • Il se défausse sur les autres avec une parfaite mauvaise foi ne voulant jamais reconnaître une quelconque responsabilité.
  • Il ment, biaise, cache, invente, piège et peut harceler.
L’avez-vous reconnu dans cette liste à la Prévert ?

Si votre patron est contrôlé positif à la manipulation, Sachez que quoique vous fassiez il vous utilisera sans jamais reconnaître le travail accompli. Plus vous avancerez plus vous en arriverez à la conclusion suivante : le manipulateur vous instrumentalise, il obtient de vous ce qu’il veut tout en vous donnant l’impression que vous ne faites pas le job.

Vous pensez avoir les coudées franches car il vous laisse entrevoir un périmètre fonctionnel large, et puis vous déchantez très vite en voyant qu’il vous tient la bride sur le cou, prêt à étouffer toute initiative qui pourrait lui faire de l’ombre.

Ah ! J’oubliais ! Il revendique la paternité de vos projets et vous pique toutes vos idées pour mieux les recycler. Sans compter celui qui vous inonde de mails, si possible le vendredi soir en vous souhaitant un bon week-end. Ou encore, celui qui aborde un sourire de façade pour mieux cacher les vilenies commises sur votre dos.

Toutes ces violences ordinaires font que vous arrivez le matin à votre bureau avec la peur au ventre. Que va-t-il se passer aujourd’hui ? Me prendra-t-il à défaut ? Saurai-je lui faire face ? Aurai-je la bonne posture ou la bonne réaction ? Qu’a-t-il bien pu ourdir ou tramer ?

Comment contrer un manipulateur ?

Votre réponse ou votre plan de résistance s’écrira autour d’une méthodologie basée sur l’assertivité associée à la recherche d’une posture distanciée et adulte. Difficile me direz-vous, pourtant la posture la plus pertinente à adopter se résume à :
  • Se muer en animal à sang froid pour mieux se distancier et ne  pas donner prise.
  • Oser le mutisme pour éviter de rentrer dans les jeux psychologiques d’où vous sortirez toujours perdant. En restant impavide à chaque remarque le manipulateur n’aura aucune occasion de se repaître de vos réactions. 
  • Insister pour obtenir des réponses précises, et s’obliger à reformuler le message entendu pour clarifier ce qui est dit.
  • User et abuser de la clarification comme d’une potion magique en ne répondant jamais aux messages flous qui vous mettront en danger.
Garder en tête que le manipulateur craint deux choses :
  • la fermeté
  • la précision
Attention ces personnes hautement toxiques vous mettent sous influence et le venin qu’ils distillent vous anesthésie en vous positionnant dans une incapacité d’agir. Elles jouent avec virtuosité sur les mécanismes de la peur et dès l’instant où vous briserez l’omerta le piège se dissipera.

A vous de reprendre la main et de jouer les troublions en retournant et renversant la situation…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire